jeudi 24 janvier 2008

HELLO EN CETTE FIN D'AM...


Bonjour tout le monde,

aujourd'hui je prends la plume assez tard pour vous donner de mes nouvelles (c'est quand même plus joli que de dire je pose mes petits doigts sur le clavier...).

J'ai lu les derniers commentaires que vous avez laissé : Marie, Nadège, Lolote...

Je suis très touchée que vous preniez du temps pour les laisser.

En lisant ceux de Marie et de Nadège concernant le travail ou plutôt l'incapacité à ne plus pouvoir travailler et le cas échéant à quel prix, ma dernière consultation au centre anti-douleurs m'est revenue à l'esprit : pas de bons souvenirs, loin de là !


Ce cher médecin du Centre Anti-Douleurs m'a soutenu que ma place n'était pas en invalidité (car non active) mais au travail !

Il m'a tenu ces propos " Qui paiera votre retraite ? Pourquoi vous ne voulez pas travaillez ?"

Je lui demandé si devant une personne atteinte d'un autre type de maladie, son discours aurait été le même :

Sa réponse a été la suivante:
"Vous n'êtes pas MALADE!".


Je me suis mise à pleurer.

Réaction de ce dernier :
" Vos états d'âme, j'en ai rien à faire! Je suis là pour avoir des CHIFFRES, des résultats !"


Serions-nous du bétail ?

Y'a t- il des quotas fixés dans les Centres Aniti-Douleurs pour les fibromyalgiques :
pour 5 qui viennent consulter, 4 doivent retravailler !!!!!


Pourquoi les médecins ne veulent-ils pas ouvrir les yeux sur notre épuisement et sur notre incapacité à travailler ?

Croient-ils que ca nous fasse plaisir de se demander comment on va t'on vivre financièrement dès lors que les arrêts maladie vont s'enchaîner et qu'au bout d'un certain temps l'invalidité arrivera ?

Savent-ils à combien s'élèvent les aides pour personnes handicapées ?


Juste une précision, ce médecin à ma première consultation avait été compatissant : " ah, jevous comprends" et il me disait qu'il était là pour me soutenir !

De même à cette première consultation, il m'avaitdit "Faites vous plaisir, allez au cinéma, eu restaurant, sortez de chez vous, allez en ville prendre un thé avec des amies !".


OK, moi, je veux bien , mais tout ca c'est pas gratuit si? Ah, c'était peut-être remboursé par la Sécu ?
Se faire plaisir serait-ce le remède à nos douleurs ?

Je sais que certains médecins gagnent très bien leur vie mais savent-ils que n'est peut-être pas le cas pour leurs patients ( surtout quand ces derniers sont de surcroît en invalidité) et que l'on ne peut pas se permettre des sorties à tout va.

Et bien même si c'était le cas, il faudrait avoir la forme physique pour le faire!

J'aurai pu encore mettre ce message dans celui de mes coups de gueule....






Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...