lundi 26 novembre 2012

Coup de gueule du lundi matin...

Ayant été perplexe suite à la lecture du recueil Les attaques de la  boulangerie de Murakami, j'avais écrit en conclusion " Une relecture et toujours le toujours le même constat. Soit mes deux neurones ont définitivement grillé soit ces deux nouvelles nécessitent un sens particulier intellectuel  que je ne possède pas..." et le président du CNES qui répond :" l'ouverture de wagner de la première nouvelle m'autorise a vous signaler que vos neurones ont grillé désolé XXX B.  Prdt du CNES".

Voilà on donne son nom et sa fonction, ah ! Ben oui, président du CNES forcément  ça en jette  ! Même si on ne sait pas ce que ce sait. On utilise en couverture sa fonction  : président, membre de l'association de défense des goélands pour imposer son avis " j'ai raison parce que ma fonction me confère plus d'intelligence, de culture que vous ".

Tout à fait le genre de personnes qui en vous serrant la main vous crache à la figure avec dédain "Mr Henri Bouboule président de BoubouleMachin et membre du conseil d'administration de la ETGDJ...".
Je n'aime pas ces personnes.

24 commentaires:

enna a dit…

Je suis allée faire un tour sur internet et franchement, je ne vois pas en quoi, un monsieur qui est "prdt" du "Conseil National du Nouvel État de Savoie" (c'est à dire qui déclare que la Savoie est un état indépendant) tout avocat qu'il soit, peut te donner des leçons sur la lecture d'un roman... Bref...C'est surtout un sacré goujat!

hélène a dit…

Yes un goujat !

Cynthia a dit…

Ah ben moi pour CNES j'avais trouvé "Centre National d'Etudes Spatiales" :P
Oui, il aurait pu te signaler gentiment que lui avait compris (voire te proposer de t'expliquer, beaucoup plus constructif) sans mentionner sa fonction, ce qui est effectivement assez condescendant...
Allez Clara, keep smiling :)

enna a dit…

Cynthia : j'ai tapé le nom du monsieur qui a commenté et le sigle et c'est bien le même qui est président (et avocat) et qui défend la Savoie libre...Ce qui le rend visiblement expert en Murakami et en neurones ;-)

Aifelle a dit…

Pardon Clara, mais je suis morte de rire ... je préfère ne pas écrire ce que j'ai imaginé sur CNES, il m'intenterait un procès le Monsieur qui a du temps à perdre à laisser des inepties sur ton blog.

Lystig a dit…

je ne voyais pas le lien entre l'espace et la nouvelle...
entre la savoie et la nouvelle non plus !

(j'ai eu droit un jour : sur un bouquin de SF archi connu que je n'avais pas compris/aimé : en résumé : que j'étais nulle, que je ne comprenais rien, qu'on ne pouvait passer à côté d'un tel chef d'oeuvre !)

bonne journée !

Philisine Cave a dit…

Il y a un risque non négligeable sur le net qu'une personne usurpe l'identité d'une autre. Mais la seule conclusion qui me vient à l'esprit (et qui me semble irréfutable) : la personne qui t'a envoyé ce message sans argumenter est un c.n (ou une c..ne). Je te laisse compléter.

Une Comète a dit…

Moi non plus.Quel goujaterie franchement ! N'importe quoi.

leslivresdegeorgesandetmoi a dit…

On peut être con et instruit, ce cher monsieur en est la preuve !

Mango a dit…

Pfff... Mieux vaut en rire! Visiblement ce M. croit savoir tout sur tout, se cramponne à ses petites idées et dédaigne celles des autres! Oublions-le très vite!

mireille a dit…

Ce message ridicule aurait dû atterrir direct dans les pourriels.

Catherine a dit…

Bonjour Clara,
J'ai été lire ton article et les commentaires, trop drôle, enfin mieux vaut en rire !
J'apporte un avis tout à fait perso comme je connais un peu le Japon et que j'ai lu plusieurs Murakami : je pense que l'auteur a simplement voulu montrer l'absurde d'une situation et le fait que les temps changent. Peut-être qu'il y a autre chose que je n'ai pas compris non plus (j'ai lu le recueil L'éléphant s'évapore). Mais dans ses histoires (romans ou nouvelles), Murakami raconte le quotidien et y fait entrer le fantastique (comme pas mal d'auteurs japonais), et lorsqu'il ne fait pas entrer le fantastique, il montre l'absurde ce ce quotidien.
En tout cas, comme Keisha, je dirais que c'est "follement murakamien" !

keisha a dit…

Je ne comprends même pas le commentaire? Ce sont des échecs? De la musique?
Bah, passons...
(j'ai aussi un anonyme qui me fait de la pub, mais pas tant que ça; pour l'instant je supprime et j'ai même bloqué les comm sur un billet ; on verra si ça continue) (parce que le code à entrer c'est casse pieds quand même) (mais je te comprendrais si tu le mettais en oeuvre)(aaaah je découvre que c'est fait! bon, provisoirement, ça va...)

Irrégulière a dit…

Il y en a, vraiment, ça doit les amuser de mettre des titres ronflants dont tout le monde se fout...

Véronique (alias la Pyrénéenne) a dit…

Président du CNES, ça voudrait pas plutôt dire président des Commentaires Nuls ET Stupides ? ;-)

Yv a dit…

Et si ce n'était que de l'humour, pas très fin certes, mais juste un mots d'esprit ? Il faut dire Clara que tu tends la perche : te demander si tes deux neurones ont grillé peut tenter un inélégant de te le faire remarquer. Pour ma part, en homme galant que je suis, je puis t'affirmer que non tu as bien gardé tes deux neurones (et peut-être même plus, va savoir...) et si j'en suis sûr, c'est que je viens de finir mon premier H. Murakami et que franchement, je m'y suis ennuyé terriblement (j'hésite encore à en faire un billet ; je le ferai sans doute dans quelques jours ou semaines)

Cynthia a dit…

Merci Enna :) Sinon la définition de Véronique me plait aussi ^^

Clara a dit…

Si je n'ai pas compris un livre, j'emploie souvent l'humour ( pour répondre à Yv).

Si j'ai écrit ce billet c'est pur une raison. Il y a des gens qui mettent toujours en avant leurs fonctions et/ou leurs positions sociales.
Vous en rencontrez lors de soirées ou chez des amis, et à peine le bonsoir de politesse de courtoisie d'échangé, ils se lancent dans une tirade( attention au souffle), ils nz peuvent pas s'empêcher de se mettre en avant. A tout prix.
" je suis chef de ceci,tralala, et d'ailleurs depuis peu je m'occupe également de telle chose ayant un DEA sur tel sujet...".

Aucune humilité alors que diront tous ces gens une fois à la retraite qui ne vivent qu' travers leurs statuts ?

On juge les personnes hélas non pas à ce qu'il sont mais par rapport à leur statut social. Comme si la carte de visite ouvrait tous les droits..

Véronique (alias la Pyrénéenne) a dit…

A Cynthia : décidément, on se retrouve toujours à propos de commentateurs indélicats ... la dernière fois, c'était pour le président du conseil des fers à repasser !!!
;-)

Antigone a dit…

Moi aussi j'ai du mal à comprendre Murakami...;(
Encore un qui avait besoin de la ramener ce commentateur... pfiou.

Le Papou a dit…

Il m'est passé un tas de trucs en lisant ton billet et les commentaires qui en ont découlé. J'avais commencé 1Q84 de Murakami, les tomes 2 et 3 risquent d'attendre un bon bout. Question de neurones, peut-être ! :-))

Alex Mot-à-Mots a dit…

Le genre de mec qui ne te regarde pas en te disant bonjour. Bonjour la com !

Clara a dit…

@ Le Papou : les 1Q84 sont supers !

Malika a dit…

En voilà un qui en a pris pour son grade !!! Il aurait mieux fait de s'abstenir je crois !!! Eh oui, qui sème le vent ...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...