dimanche 14 février 2010

Johan Theorin "l'écho des morts"



Lassés de Stockholm, Joachim et Katrine Westin aménagent avec leurs deux enfants en bas âge dans une veille propriété sur l’île d’Öland en Suède. Le couple a entrepris de rénover le domaine, du nom d’Alluden, construit à côté des deux phares. Les jours sont courts, la nuit tombe vite sur l’île fouettée par le vent et le froid de l’hiver. Le couple a l’air heureux mais peu de temps après leur aménagement, Katrine est retrouvée noyée en bas de la falaise. Joachim tombe dans une dépression et se renseigne sur le passé d’Alluden et de ses légendes. Tout porte à croire à un accident, mais une jeune policière fraîchement sortie de l’école veut approfondir cette affaire alors qu’elle mène une enquête sur une série de cambriolages.

Au début du livre, je me suis laissée bercée par l’ambiance : la mer, cette population et cette nature qui vivent ballotées par le temps. Et ensuite, mon enthousiasme est descendu … une histoire trop lente à mon goût et des longueurs qui n’ont pas lieu d’être. Mais, si on est patient (et je l’ai été), la dernière partie comporte certains éléments et on y voit un peu plus clair. Si l’auteur avait mentionné plus tôt qui était Ethel, je me serais peut-être un peu moins focalisée à son sujet. Il manque au livre un suspense intense qui piège le lecteur.

Un avis mi-figue, mi-raisin pour cette lecture.

L'avis également mitigé de Canel mais pour d'autres raisons. Celui d'Yvon qui, lui, a apprécié la partie finale du livre.

D'autres avis à venir chez BOB

Merci à BOB et aux éditions Albin Michel pour l’envoi de ce livre.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...