mardi 24 juin 2014

Régis Franc - Jamais les papillons ne voyagent

Éditeur : Fayard - Date de parution : Mars 2014 - 176 pages au goût délicieusement suranné... 

En vingt  nouvelles, Régis Franc nous décrit des tranches de vie. Principalement des personnages masculins de l'adolescence à des âges plus avancés.
Des émois amoureux aux regrets plus tardifs, des rencontres qui changent une vie, les idéaux que l'on poursuit. De la France aux voyages en Asie ou les personnages  ont un regard différent qui influence leur vision du monde, il se dégage de ses nouvelles une douce mélancolie, pas celle qui colle et qui rime avec noirceur mais un parfum égrené d'un chapelet de petits bonheurs, de mésaventures. Cette nostalgie que l'on aime à se souvenir...

Certaines nouvelles m'ont  plus touchée que d'autres : je les ai trouvé plus travaillées et plus abouties. Mais ce recueil me laisse une saveur surannée que j'aime ! Celle d'un voyage dans nos existences modifiées par le cours de la vie.

A vingt ans on fait comme tout le monde, convaincu de ne rien faire comme personne.

Une lecture dans le cadre de la masse critique de Babelio que je remercie ainsi que l'éditeur.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...