mercredi 13 mars 2019

Maggie O'Farrell - I am, I am, I am

Éditeur : Belfond - Date de parution : Mars 2019 - Traduit admirablement de l’anglais par Sarah Tardy - 240 pages et une lecture vibrante.

Dès que j'ai vu le nom de l’auteure et le billet de Cath , je me suis précipitée et  on pourrait pratiquement dire tête baissée. Si au départ, j’ai cru qu’il s’agissait d’un recueil de nouvelles car la forme laissait à l’imaginer et bien j’ai eu faux. Composé de dix-sept chapitres comme autant de nouvelles, Maggie O’Farrell relate dans ce livre des épisodes de sa vie durant lesquels la mort a tenté de s'inviter.

On frémit, on a le cœur qui s’accélère ou qui se serre mais surtout on ressent viscéralement chaque émotion par l'intensité si juste. Maggie O’Farrell parvient tout autant à capter qu'à retranscrire des événements très marquants tout en restituant à la perfection son état d'esprit. Des événements où l'on trouve une  mauvaises rencontre, une maladie grave qui lui a laissé des séquelles,  des accidents, une fausse couche, un accouchement très compliqué entre autres.
Il n'est nullement  question de sensationnalisme, de complainte ou d’auto-apitoiement. En détaillant ses ressentis et le contexte, elle nous immerge dans ses récits. Ferré par l'écriture, on est subjugué par l'appétit de vivre, chahuté ou bouleversé par la puissance des propos, et l'on sourit  par sa capacité à se concevoir chanceuse. Et si elle nous fait part de l'incompréhension froide de certains médecins ou  des remarques blessantes entendues, des gestes bienveillants ont été de véritables baumes.

De ses expériences personnelles, elle a su transmettre avec finesse et sensibilité l’essence même de ces intervalles de temps. La grande force de ce livre est que l'intime s'efface pour révéler les sentiments propres à  l'adolescente mais aussi ceux de la femme et de la mère qu'elle est devenue.

Avec un sens profond de l’observation, une précision des mots et du détail qui nous agrippe et qui nous embarque, Maggie O’Farrell décrit avec une acuité incroyable des scènes d’un réalisme foudroyant. Une lecture vibrante par sa force et par sa qualité. 

Je me rends compte que je suis encore en train de vivre ce phénomène que je connais depuis toujours. Cette sensation de recevoir un choc, de vivre une situation surréaliste, un peu comme une impression de déjà vu. Tout se passe comme s'il me manquait brusquement plusieurs couches de peau, comme si le monde était soudain plus près de moi, plus tangible que jamais.

Les billets de Cath, Cuné

Lu de cette auteure : Cette main qui a pris la mienne En cas de forte chaleur - L'étrange disparition d'Esme Lennox

16 commentaires:

keisha a dit…

Là, je suis intéressée, et plus que par les romans d'ailleurs

Kathel a dit…

Je note, cela me semble très intéressant !

Aifelle a dit…

Troisième avis enthousiaste, vais-je avoir la patience d'attendre la bibliothèque ?

Christelle a dit…

Je suis dedans, impossible de m'en détacher, ce livre est percutant ...

Clara et les mots a dit…

@ Keisha : tu peux ! J'en parle très mal contrairement à Cath et à Cuné mais ce livre est complètement extraordinaire

@ Kathel : ouiiiiii

@ Aifelle : chaque lectrice trouvera des échos dans ce livre puissant et complètement réussi!

@ Christelle : et pas qu'un peu, tu verras !

Mes Pages Versicolores a dit…

Oh, je n'ai jamais lu cette autrice! Tu me conseillerais lequel?

Clara et les mots a dit…

@ Mes Pages versicolores : L'étrange disparition d'Esme Lennox et celui-ci sans hésiter!

Mes Pages Versicolores a dit…

C'est noté :-)

Nicolemotspourmots a dit…

C'est une auteure que je suis (tout comme toi) et qui a toujours su m'émouvoir, me toucher. Depuis "Quand tu es parti"...
Alors je lirai bien sûr celui-ci qui pourrait aussi m'apprendre pourquoi elle fait mouche à tous les coups avec mes émotions :-)

Clara et les mots a dit…

@ Mes pages versicolores: Chouette !

@ Nicole : celui-ci est d'une puissance phénoménale, Nicole, et son écriture est divine. Et ça fait plaisir que l'on aime toutes les deux cette auteure:)

zazy a dit…

Une autrice que je ne connais pas encore. Je vais suivre le conseil que tu donnes à mes pages versicolores et voir avec la bib

L'or rouge a dit…

Il me tente énormément !!

Autist Reading a dit…

Je n'ai encore jamais lu cet auteur. Et pourtant, depuis le temps que je me balade sur les blogs, c'est pas faute d'en avoir entendu parler (et vanté les mérites) régulièrement.
Ce livre pourrait m'aider à la découvrir...

Alex Mot-à-Mots a dit…

Je suis en plein dedans, et je dois dire que cette lecture m'a plutôt dérouté.

Clara et les mots a dit…

@ Zazy : oui!!!

@ L'Or rouge : j'espère qu'il aura du succès car il le mérite !

@Autisr Reading : et oui, cette auteure/ cet auteur ( au choix:)) est bien présente sur les blogs depuis ses premiers romans. Yapluka!

@ Alex : déroutée ? j'ai hâte de lire ton billet et de confronter nos ressentis.

Céline a dit…

Un immense coup de coeur pour moi aussi, viscéral comme tu le dis si bien !