samedi 25 octobre 2014

Benjamin Wood - Le complexe d'Eden Bellwether

Éditeur : Zulma - Traduit de l'anglais par Renaud Morin - Date de parution : Août 2014 - 496 pages qui ne se lâchent pas ! 

Aimanté par le son de l'orgue provenant d'une chapelle du campus de Cambridge, Oscar un jeune aide­ soignant dans une maison de retraite va faire la rencontre de la belle Iris Bellwether et de celui qui joue ainsi à la perfection. Eden le frère d'Iris est un jeune homme talentueux, narcissique et arrogant. Frère et soeur sont issus d'une famille très aisée et sont très liés. Tous deux ont un cercle très fermé d'amis qui vénèrent Eden. Oscar et  Iris entament une relation amoureuse qu'Eden voit d'un mauvais oeil. Passionné de musique baroque, il  est persuadé du pouvoir guérisseur de la musique et de l'état de transe hypnotique qu'elle provoque. Et Oscar se retrouve au centre d'une expérience qu'Eden a organisé.

Eden dont la personnalité intrique Oscar est-il un génie ou un malade manipulateur? Oscar se sent souvent mal à l'aise : il n'a pas fait d'études et a déserté la maison familiale dont le son statut est à l'opposé de celui des Bellwether. Pourtant Oscar est introduit dans ce cercle de brillants étudiants. Fait surprenant, Iris lui demande de l'aider à démontrer la défaillance de la santé mentale de son frère. Et ces presque 500 pages se lisent d'un traite comme un thriller psychologique ! 

Aucun temps mort pour ce roman où l'on est est en permanence sur un fil entre la folie, l'irrationnel et les doutes. Ajoutez-y un psychologue âgé et condamné par la maladie, une analyse très fine des relations et du pouvoir qu'un individu peut prendre sur les autres, des événements inattendus, une ambiance qui vous ferre, bref il est impossible de ne pas succomber au charme de ce livre qui agite en permanence des questions dont on aimerait connaître les réponses ( comme qui manipule qui).
Et même si ce premier roman souffre de quelques petits défauts dont une fin qui n'est pas à la hauteur de l'ensemble, il n'empêche que je me suis régalée ! 

Beaucoup de billets sur ce roman donc je vous renvoie à Babelio et à Libfly
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...