lundi 25 juillet 2016

Viola Veloce - Meurtres à la pause-déjeuner

Éditeur : Liana Levi - Traduit de l'italien par Franchita Gonzalez Batlle - Date de parution : Juin 2016 - 248 pages sympathiques.

En revenant de sa pause-déjeuner, Francesca découvre le corps d’une de ses collègues pendue dans les toilettes de son travail. La vie de Francesca la trentaine passée à Milan se partage entre son travail au département Planification et Contrôle et ses parents chez qui elle dîne trè souvent et une rancœur envers son ex-futur mari (qui accepterait de se faire plaquer la veille de son mariage ? ).

Même si elle n’appréciait pas vraiment sa collègue,  Francesca est chamboulée. Et quand un second meurtre se produit dans son service, l’ambiance devient pesante. Quand le présumé meurtrier est lui-même assassiné, la psychose est proche.
Ajoutez-y des parents surprotecteurs avec une mère qui rêve d’un mariage pour sa fille ( et de l la"caser" à tout prix), un directeur obnubilé par le pouvoir, des personnes syndicalisées jusqu'au-boutistes. Mais Francesca a une idée derrière la tête car ses trois défunts collègues avaient un point commun. Le tout est agrémenté d'humour piquant et l'intrigue sert à donner  une vision très juste de l'entreprise et des rapports dans la hiérarchie.
Un roman  bien sympathique ! 

Je ne comprends toujours pas pourquoi tous les cas désespérés de la maison échouent dans notre bureau. C'est un peu comme un service de soins palliatifs; après avoir essayé de vous caser partout on vous envoie ici. Il suffit de savoir un peu compter. Et si vous ne savez pas, vous restez quand même, au bain-marie perpétuel comme une crème qui ne prend pas, parce qu'une vieille loi interdit de vous licencier, bien que la direction souhaite vous remplacer par un consultant extérieur extérieur de vingt-cinq ans.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...