lundi 1 octobre 2012

Catherine Mavrikakis - Les derniers jours de Smokey Nelson


Éditeur : Sabine Wespieser - Date de parution : Septembre 2012 - 329 pages dont ne sort pas indemne!

Etat de Georgie, Atlanta, 2008. Smokey Neslon attend dans les couloirs de la mort pour un quadruple meurtre qu’il a commis dix-neuf ans plus tôtdans un motel.Son exécution est prévue dans quelques heures. Trois personnes prennent tour à tour la parole car elles se sont  retrouvée liées au destin de ce condamné à mort.
  
Sydney Blanchard  est né le même jour que  Jimy Hendrix et il y a toujours vu un signe du destin. Au volant de sa Lincoln continental blanche et avec Betsy sa fidèle chienne, il est décidé à retourner à la Nouvelle-Orléans là où ses parents vivent alors que l’ouragan Katrina a tout dévasté. Il a cru pouvoir être comme son idole mais à trente-neuf ans, le constat est amer. Il parle, se confie à sa chienne, au chanteur. Par hasard, il apprend l’exécution imminente de Smokey Neslon. Dix neuf-ans plus tôt, il avait été arrêté pour ces meurtres puis disculpé grâce à un témoignage de  Pearl Watanabe.
Pearl Watanabe travaillait au motel et c’est elle qui avait réalisé  la découverte macabre. Smokey Nelson lui  avait parlé, elle l’avait trouvé charmant. Attirant. Après le procès, cette  mère célibataire élevant seule sa fille est partie s'installer à Hawaï.  Les années ont passé et Pearl angoisse car sa fille Tamara l’a invitée à venir passer quelques semaines chez elle. Revenir sur le continent pour Pearl signifie un retour à un passé qu’elle a tenté d’oublier.
Et enfin, Ray Ryan. Elevé dans la foi de Dieu, sa fille Sam, sa préférée était l’une des victimes de Smokey Nelson. Dieu lui parle, lui dicte comment se comporter.Un Dieu intolérant, dur qui cite l’Ancien Testament et pour qui les personnes de couleurs Noire sont démoniaques. Ray Ryan attend avec son fils pour se rendre à l’exécution de Smokey Nelson où Dieu va rendre son châtiment.
Dans ce ce roman choral, chaque personnage prend la parole à chaque chapitre. Et Smokey Nelson conclura ce livre. 

Comme Le ciel de Bay City, il s'agit d'une lecture éprouvante et percutante (vous êtes prévenus). Chacun donne sa vision sur la peine de mort mais aussi sur l’Amérique. Des points de vue bien différents, opposés ou qui vont se rejoindre avec l’espoir qu’Obama soit élu pour Sydney Blanchard et Pearl Watanabe.
Catherine Mavrikakis dresse un portait de l’Amérique en 2008, social, économique où le désenchantement se dresse en toile de fond et la solitude profonde de chacun de ses personnages surgit violemment. Très vite, une tension est présente et au fil des pages, elle  va en crescendo révélant des tournants complètement inattendus. Un roman fort sans concession qui bouscule, secoue, nous interpelle et dont on ne sort pas indemne !


20 commentaires:

Aifelle a dit…

Si c'est une lecture éprouvante, j'attendrai un moment plus favorable.

keisha a dit…

Pas lu le précédent, je devrais?

liliba a dit…

Moi non plus, je connais pas du tout l'auteur... mais je note !

Clara a dit…

@ Aifelle : éprouvante et un coup de poing! La description de l'Amérique vis ces personnages est très réelle!

@ Laisha : je te conseille celui-ci!

@ Liliba : ce roman est à lire !

Cécile a dit…

Je note. narration chorale, éprouvant, il semble avoir ce qu'il faut pour me plaire !

Gwenaelle a dit…

Le précédent est à la média et je ne l'ai toujours pas lu... Je commencerai donc par celui-là! Trop de tentations ce matin, c'est la loi du Lundi! ;-)

Lystig a dit…

je ne connais pas du tout !

Jérôme a dit…

Une lecture éprouvante et percutante, c'est totu à fait mon genre. J'ai failli le prendre samedi à la librairie et puis finalement je me suis rabattu sur un autre tire, je le regretterais peut-être...

Nina a dit…

Vais-je avoir le temps de le lire ?! mais je l'ai acheté pour la bibliothèque où je travaille j'avais déjà acheté le premier. Ce roman me semble très très fort. A lire donc. Je suis allée à Guéret oui à Guéret en Creuse pour des rencontres littéraires "haut de gamme" l'invitée d'honneur était Sylvie Germain, il y avait Patrick Deville, Olivier Rollin. Enfin bref c'était du pur bonheur littéraire et je reviens avec des livres à lire.....

Irrégulière a dit…

Oui alors, non... le genre de trucs qui vont me faire perdre des litres de larmes !

Philisine Cave a dit…

Pourquoi pas mais j'ai tellement à lire en ce moment (et cela ne s'arrange pas du tout du tout !!).
bises

Alex Mot-à-Mots a dit…

J'espère que tu t'es bien remise de tes émotions ! Tu aiguises ma curiosité. Noté !

Anne a dit…

L'auteur était à Vincennes au Festival America. Etonnant, ce livre... je le lirai peut-être un jour...

Valérie a dit…

J'hésite encore mais il fait partie de ces romans de la rentrée pour lesquels je pourrais craquer.

antigone a dit…

Pas certaine d'avoir envie d'être éprouvée... je vais passer mon tour pour l'instant, comme Aifelle.

Manu a dit…

Tu as réussi à me ferrer ! Je tenterai peut-être son premier avant vu qu'il est en poche.

Margotte a dit…

J'ai vraiment aimé son précédent roman, j'imagine que celui-ci aussi devrait me plaire !

Noukette a dit…

Ce roman est incroyable ! Lu en Juin avant sa sortie pour le Prix Fnac, je n'ai toujours pas pris le temps de rédiger un billet... Misère....

dasola a dit…

Bonsoir Clara, ce roman m'intéresse, je le note. Merci pour ce billet et bonne soirée.

Clara a dit…

@ Cécile : tu seras ravie alors! Catherine Mavrikakis nous amène à la réflexion sur beaucoup de thèmes!

@ Gwen : j'ai préféré celui-ci!

@ Lystig : j'avais découvert par hasard cette auteur. Un électrochoc!

@ Jérôme: Jérôme, mais Jérôme , non!!! retour arrière , vite!

@ Nina : c'est bien que des auteurs se déplacent dans toute la France!!!Ca fait plaisir à lire!!!!Sylvie Germain, la chance !!!!!!

@ Irrégulière : je suis passée en mode poisson privé d'oxygène...

@ Philisine : j'aime être entourée de livres différents car j'aime pouvoir lire selon mes humeurs, mes envies. Et puis, il y a les libraires.. redoutables!

@ Alex : mon billet n'est pas à la hauteur de ce livre... et je le regrette.

@ Anne : deuxième fois que je lis Catherine Mavrikakis et il s'agit d'une auteure qui n'a pas froid aux yeux!

@ Valérie : toi qui aimes Toni et Barack!Oui!

@ Antigone : j'aime ces lectures électrochocs qui interpellent et nous font réfléchir !Mais c'est certain, il faut les lire au bon moment ...

@ Manu : le ciel de Bay City est un coup de poing!

@ Margotte : oui, c'est clair !

@ Noukette : incroyable, déstabilisant et tellement prenant!

@ Dasola : un roman atypique dans le paysage littéraire et ça fait du bien!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...