dimanche 23 septembre 2012

Darin Strauss - La moitié d'une vie


Éditeur : Rivages - Date de parution : Août 2012 - 204 pages sobres et fortes!
 
A dix-huit ans, Darin Strauss roule en direction du minigolf avec des amis. Il percute une jeune fille à vélo. Celine Zilke s’est brusquement déportée vers la gauche et il n’a pas pu l'éviter. Tous deux étudient dans le même lycée et habitent la même ville. Celine décèdera  à l’hôpital. Bien que tout le monde ait affirmé que l’accident était inéluctable, la vie de Darin Strauss a été modifiée à tout jamais.

Là où certains s’épancheraient en pathos à la recherche de compassion,  Darin Strauss nous livre un récit  qui frappe par son honnêteté. A trente-six ans , l'auteur revient sur l’accident et sur ses suites qui ont  bouleversé à jamais sa vie. Le choc, la cycliste renversée,  les premières pensées et très vite  la culpabilisation d’être celui qui a enlevé une vie à quelqu’un de son âge.  La mère de la jeune fille lui demandera  de vivre  désormais pour eux deux et le jeune homme ne pourras pas accepter. A quelques semaines de la fin des cours au lycée, il devient celui que l’on se désigne par regard ou celui à qui l'on confie brièvement quelques  mots souvent gauches. Lui-même se perd, ne sait quelle attitude adopter et  l’université sera pense-t-il une échappatoire. Mais il ne peut pas s’empêcher de penser à elle, d’imaginer qui elle serait devenue. La notion d’être directement ou non le responsable  de la mort de Celine est là.  Il a maintes fois visualisé la collision, calculé et recalculé le temps qu’il lui aurait fallu pour dévier son volant. Comme pour se rassurer de n’être pas coupable alors que son innocence a été prouvée. Une innocence remise en question quand les parents de la jeune fille voudront lui intenter un procès. Il ressassera ses pensées,  légitimes ou non. La culpabilité et sa gangue de silence l'empoisonneront.  Sa  future femme sera la première à l'écouter.  Elle l’encouragera à écrire ce récit pour accepter d’être celui qu’il est et de vivre enfin.

Ce témoignage dont la vocation première était cathartique est un face à face sans tricherie avec soi-même. Tout en  explorant les mécanismes de la conscience,  les émotions, la sobriété et l'honnêteté de l'auteur rendent ce livre bouleversant et saisissant ! Une lecture en apnée totale !

Le camouflage était devenu ma seconde nature. Mes amis ne voulaient pas savoir. Qui aurait voulu savoir "ça"? Pas moi c'est certain. Tout ce que je voulais, c'était examiner mes suppositions à la loupe, observer chaque facette, chaque éclat de ma fausse pierre précieuse.

Les billets de Kathel, Ys

 

14 commentaires:

kathel a dit…

Bravo pour ce billet fort bien écrit et convaincant !

Irrégulière a dit…

wow, ça a effectivement l'air très fort !

Mango a dit…

Ce livre me tente, c'est sûr!

Coumarine a dit…

moi aussi, ce livre me tente...
merci Clara

Asphodèle a dit…

Encore une tentation ! Mais moins que certains, j'attendrais...

saxaoul a dit…

Billet convaincant !

Eulimène a dit…

La 4ème de couverture ne me donnait pas envie de lire ce livre ... mais pas ton avis (je craignais justement ce pathos ... )

claudialucia a dit…

Un sujet tellement délicat! En général je n'aime pas les écrivains qui mettent en scène leur drame. Mais il a l'air de très bien s'en sortir...
Bon dimanche Clara!

Alex Mot-à-Mots a dit…

Un roman qui a l'air passionnant. Noté, au cas où il croise ma route.

Philisine Cave a dit…

J'avais lu l'avis d'Ys avant le tien. L'autobiographie ici me gêne (par trop d'impudeur). Bises

keisha a dit…

Tu as lu Darin Strauss
J'ai vu et entendu Darin Strauss.
Ce week end!

Ys a dit…

J'ai envie maintenant de lire ses autres ouvrages parus en français.

mimi a dit…

billet ajouté

Clara a dit…

@ Kathel : beau, je ne sais pas...mais tant mieux s'il est convaincant!

@ Irrégulière : ah que oui !

@ Mango : il faut le lire!

@ Coumarine : tu aimeras !

@ Asphodèle : un très beau livre !

@ Saxaoul @ Eulimène @ Claudia @ Alex: pas de pathos justement dans ce livre où l'auteur se met à nu suit à cet accident. Ce ne sont pas que des constats qu'il énumère, il va beaucoup plus loin!

@ Philisine : pour moi il n'y pas d'impudeur justement car il raconte ce qui peut et malheureusement arrive à d'autres personnes.

@ Keisha : tstttttt:)))

@ Ys : moi de même!

@Mimi : merci!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...