mardi 17 mai 2016

Virginie Carton - La veillée

Éditeur : Stock - Date de parution : Mars 2016 - 219 pages justes et touchantes. 

Victor le père de Sébastien vient de mourir. Habitant en Italie avec femme et enfants, il arrive trop tard. Il appelle Marie sa fidèle amie depuis l’enfance. Le corps de Victor repose dans la maison familiale. La nuit arrive au coeur de l’hiver. La mère de Sébastien va dormir chez une de se filles mais laisser le corps de Victor seul la dérange. Sébastien accompagné de Marie va veiller le corps même si « la mort c’est tellement intime ». L’un comme l’autre ne savent pas exactement que faire. Il puis il y a la mort. Mais cette nuit là va leur permettre de parler de bien des choses : la perte du parent et comment on la vit en tant qu’enfant devenu adulte (à quarante ans) et de découvrir un pan de la vie de Victor qu’il n’avait jamais évoqué. Sébastien et Marie, c’est une longue histoire d’amitié qui a survécu à la distance et aux aléas de la vie. Et cette veillée funèbre sera encline aux confidences mais réveillera également un rêve enfoui.

Jamais plombant, avec de l’humour et beaucoup de sensibilité, Virginie Carton fait mouche.
Un roman qui sonne juste sur les relations parents-enfants, sur la mort, sur l’amitié et sur les vies que l’on se construit. Ce livre m’a vraiment touchée et chacun y puisera forcément quelque chose. 

Ce que je voulais juste te dire, c’est que je crois que personne ne peut rien savoir du bonheur des autres.

Les billets de Cathulu, Nadège
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...