lundi 24 février 2014

Arnaldur Indridason - Le duel

Éditeur : Métailié - Traduit de l'Islandais par Eric Boury - Date de parution : Février 2014 - 309 pages très, très bien menées ! 

Eté 1972. La ville de Reykjavík en Islande accueille les championnats du monde d'échecs. Un duel qui oppose deux homme mais aussi deux puissances avec des idéologies et des politiques opposées. L'Américain Fischer et le Russe Spassky sont le centre d’intérêt pour les habitants et pour les touristes venus assister à l'événement. Reykjavík est sous haute surveillance et les yeux du monde entier sont braqués sur elle. Dans un cinéma, un jeune homme sans histoires est découvert mort, tué à l'arme blanche. Passionné de films, il enregistrait les bandes sons sur un magnétophone qui a disparu. La commissaire Marion Briem est chargée de l'enquête.

Qui a tué ce jeune homme et pourquoi? Est-ce que ce meurtre est lié de loin ou de près à la présence de Fischer et de Spassky ? L'Américain exige qu'on l'on cède à ses nombreuse volontés mais Spassky reste de marbre, concentré et  imperturbable. Marion Breim n'écarte aucune piste pour l'assassinat et elle examine toutes les possibilités. Et si le jeune homme avait enregistré une conversation qu'il n'aurait pas dû ? Un échange de la plus haute  importance qui a amené une personne à l'éliminer.
Si le meurtre du jeune homme est le départ de ce livre, la suite s'oriente rapidement vers les enjeux de la guerre froide où l'espionnage et les soupçons étaient de mise. On découvre Marion Breim  et son passé. Peu bavarde, elle a été atteinte durant son enfance de la tuberculose, maladie qui a frappé de plein fouet l'Islande.  Il s'agit d'une femme déterminée dans son enquête qui lentement récolte les indices.

Arnaldur Indridason signe un polar très bien mené où les échecs ne sont qu'un prétexte pour nous faire pénétrer dans le sphères de la guerre froide.  Le personnage de Marion Breim est creusé, étoffé et complexe. Pour les nombreux fans d'Erlendur, il apparaît à la fin du livre en tant que jeune policier au tout début de sa carrière.
Un polar efficace et  intelligent !

Les billets de DasolaDominique.
Lu de cet auteur : La muraille de lave
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...