lundi 24 novembre 2014

Per Petterson - Je refuse

Éditeur : Gallimard - Traduit du norvégien par Terje Sinding - Date de parution : Octobre 2014 - 270 pages à lire !

Au début des années 60, Tommy et Jim sont inséparables. Ils habitent tous deux dans le petit village de Mork en Norvège. Tommy essaie de protéger ses soeurs de la violence paternelle depuis que leur mère est partie sans un mot ou une explication. Jim vit avec sa mère enseignante et très croyante. Mais Tommy craque : il s'en prend à son père et c'est l'implosion. Ses soeurs sont placées dans des familles d'accueil différentes. Il n'a pas le droit de les voir alors qu'il était très lié avec Siri de un an sa cadette. Il se retrouve chez Jonsen un célibataire qui dirige une scierie.

A partir de ces enfances, on pourrait s'imaginer les chemins suivis une fois qu'ils seraient devenus adultes. Mais rien n'est jamais acquis d'avance. Comme les amitiés que l'on croyait indéfectibles et qui s'effritent puis meurent.
Trente ans plus tard, Jim est en train de pêcher sur un pont et Tommy passe dans sa luxueuse voiture. Jim qui a enchaîné les arrêts maladies se retrouve sans droits alors que Tommy est quelqu'un qui a réussi sa vie sur le plan professionnel. Cette rencontre si brève fut-elle entre les deux hommes va déclencher les souvenirs mais aussi et surtout des questionnements. Tous deux ne se sont pas vus depuis l'âge de dix-huit ans et ils vont remonter le cours du passé et des événements séparément.

Alternant passé et présent, dans ce roman polyphonique où d'autres personnages prennent également la parole, Tommy et Jim sont confrontés aux souvenirs qu'ils avaient tenté de bannir ou d'oublier. Pourront-ils accepter de se regarder en face et de changer ?
Un roman très touchant sur l'amitié, la vie et ses chemins de traverse d'où se dégage un mélange de mélancolie, de nostalgie mais aussi d'espoir. Une lecture loin d'être plombante car l'écriture est juste et sans fioritures. Elle nous dépeint ces vies, les émotions, la fragilité de Tommy et de Jim.
Un livre qui s'insinue en nous et nous prend aux tripes sans que l'on ait le temps de s'en apercevoir...

- Ca alors ! Ca fait combien de temps? Vingt-cinq ans? trente ?
 - A peu près. Un peu plus, même. 
Il a souri :
 - A l'époque, on a pris des chemins différents, hein? 
C'était dit sans sous-entendus.
 - C'est vrai. 
Il souriait, il était content de me voir, c'est l'impression que j'ai eue. 
- Et maintenant tu es là, sur le pont, en train de pêcher, et moi je me ramène dans cette bagnole. elle m'a coûté un sacré paquet de fric, ça je peux le dire. mais j'en ai les moyens. J'aurais pu m'en acheter plusieurs, si j'avais voulu. En payant cash. C'est bizarre, hein? 
Il souriait toujours. 
- Qu'est-ce qui est bizarre?
- Que les choses puissent tourner comme ça. En s'inversant.

Le billet de Jérôme

18 commentaires:

Kathel a dit…

Déjà noté depuis le billet de Jérôme. J'avais beaucoup aimé Pas facile d voler des chevaux.

Clara a dit…

@ Kathel : je découvre cet auteur et je ne vais pas en rester là !

Aifelle a dit…

Lecture prévue prochainement, grâce à Jérôme.

Céline a dit…

Déjà repéré et souligné chez Jérôme ! Je garde un bon souvenir de "Pas facile de voler les cheveaux"...

papillon a dit…

Tout pareil que Kathel. J'attends qu'il se libère à la biblio.

Jérôme a dit…

J'espère que ce très beau roman pourra trouver les lecteurs qu'il mérite. Je suis évidemment d'accord avec tout ce qui est écrit dans ton billet ;)

Clara a dit…

@ Aifelle @ Céline : Jérôme a "frappé" fort avec son billet !

@ Papillon : vive les biblios!

@ Jérôme : il va trouver ses lecteurs sans aucun problème. Un tel livre ne peut pas passer inaperçu !

antigone a dit…

Ah pourquoi pas ?

Laure a dit…

Je l'avais déjà en tête, mais maintenant, il passe le stade de "je le note dans mon carnet"" :-) Très bel article Clara

Mangolila a dit…

J'ai raté le billet de Jérôme mais pas le tien, heureusement car j'aime le résumé de ce livre!
(J'ai vu aussi le film sur Brest et j'en suis restée scotchée! Je croyais connaître Brest pour y être allée souvent - finistérienne pendant 17 ans quand même! ) mais je m'aperçois que la ville a bien changé. Le film était formidablement bien fait, je trouve!

luocine a dit…

je vais mettre ce roman dans ma liste, il m'a l'air bien intéressant .

Clara a dit…

@ Antigone : :))))

@ Laure : chouette !

@ Lila Mango : oui et re-oui ! Brest a changé, Siam s'ouvre sur le port ( on voit les grues encore plus : un bonheur) et bientôt nous pendrons le téléphérique pour aller au plateau des Capucins ( désormais ouvert au public et non plus militaire ) où une nouvelle médiathèque va voir le jour ! J'ai eu le coeur pincé d'émotions car l'émission montrait Brest et ses habitants, des gens simples, passionnés ... Ceux qui font l'âme de Brest !

@ Luocine : un bon livre , oui !

sylire a dit…

Voilà une auteure que je n'ai jamais lue !

Noukette a dit…

Il a rejoint ma PAL il y a peu, hâte de le lire !

Clara a dit…

@ Sylire : c'est un monsieur...

@ Noukette : prépare toi à des tempêtes émotionnelles !

Alex Mot-à-Mots a dit…

Tu t'es donc laissé emporter par l'auteur ?

Clara a dit…

@ Alex : oui et par l'histoire !

Virginie a dit…

je l'ai noté sur la liste de mes envies !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...