vendredi 18 février 2011

Anne Percin - Comment (bien) rater ses vacances

Éditeur : Le Rouergue - Date de parution : 30/10/2010 - 186 pages

Maxime, 17 ans, ne veut pas partir en vacances cette année avec ses parents. Le GR20 en Corse, très peu pour lui ! Il préfère aller rester chez sa grand-mère au Kremlin-Bicêtre : grasses matinées, ordi et mettre les pieds sous la table… En somme, les vacances idéales de tout Ado normalement constitué. Sauf que les vacances cool vont s’envoler très vite…
Avec ce livre, je viens de découvrir Anne Percin sous un autre jour. Après Point de coté qui m’avait fracassée, comment (bien) rater ses vacances est un condensé d’humour. Durant ses vacances, Maxime va devoir se responsabiliser tout seul comme un grand  entre « j’apprends à me faire à manger », musique et tchat sur le net. Et à 17 ans, on a beau  être  un  « presque »  adulte, le moral peut avoir aussi des baisses de régime. L’écriture est vive, rapide avec des pointes incisives ! Et petit bonus, c’est bourré de références musicales. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde ! Anne Percin nous décrit un Ado bien sympa et pas trop pénible il faut l’avouer. J’ai retrouvé dans Maxime des traces de ma grande Fifille Ado comme la  machine à laver le linge c’est hyper compliqué vu tous les programmes. J’ai adoré le sens de la répartie et les vannes de Maxime ! On s’abstient de commentaires sur mon supposé âge mental …J’ai rigolé et j’ai passé un très bon moment ! Et en plus, il se lit tout seul !
Les billets de Cathulu, Gwen, Miss Orchidée
"Depuis qu'elle est veuve, il s'inquiète toujours pour elle, à sa façon, c'est-à-dire discrètement. Il était peut-être rassuré d'avoir un agent dans la place. Chez les Mainard, on a la fibre james-bondienne. Tout le monde se surveille dicrètement du coin  de l’œil sans rien dire. Les parents de ma mère, eux, je ne sais pas s'ils ont une fibre. Ou alors, c'est du nylon. Costaud mais transparent."


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...