mercredi 2 février 2011

François Thomazeau - Consulting

Éditeur : Au-delà du raisonnable - Date de parution : 07/10/2010 - 204 pages

Quatrième de  couverture (fort alléchante):
Excepté les victimes, les personnages de cette histoire semblent mépriser toutes les formes de sincérité et d'idéalisme qui pourraient subsister dans notre société. C'est leur job. Antoine, consultant employé par La Boîte, et Pascal, syndicaliste plaqué par sa femme et licencié suite à un plan social, sont enchaînés l'un à l'autre par une conjoncture violente. Petits maîtres de l'ironie ou vrais cyniques, le tandem, que les temps modernes ont revêtu d'un réalisme troublant, se lance sur les routes en quête de réhabilitation. Bien sûr, ils n'ont ni les mêmes motivations ni les mêmes méthodes, et les pistes se brouillent. On pense à Lautner, car, dans ce scénario noir et caustique sur le dégraissage nouvelle tendance, la critique sociale avance à peine masquée, avant d'exploser en exutoire. Une reconversion, comme disent les managers.
Pourquoi je lis ? Par plaisir, pour l’intérêt d’une histoire,  pour les émotions, pour passer du bon temps… Des raisons variées qui font que je tourne les pages avec envie.
Après un démarrage très lent, je ne me suis pas sentie à l’aise dans ce livre. Des clichés dégrossis, malhabiles  et on obtient deux marionnettes : Antoine, le consultant, et Pascal, le syndicaliste. Un tandem que tout oppose et qui va devoir se serrer les coudes. Les règlements de compte (mais que fait la police ?) s’enchaînent sans surprise. Sauf que les  « petits maîtres de l'ironie » m’ont fait douter de ce que peut être ce sens de l’humour jusqu' à un point de non retour.
Alors, je préfère abdiquer page 146 car je n’ai aucune raison de continuer cette lecture…  
Je m’excuse auprès de BOB et de la maison d'édition.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...