lundi 31 décembre 2012

Françoise Hardy - L'Amour fou


Éditeur : Albin Michel- Date de parution : Octobre 2012 - 188 pages et un lecture en demi-teinte

Que l'on ne s'y trompe pas, Françoise Hardy plus connue en tant que chanteuse est également une romancière. Dans ce livre, il s'agit de l'Amour avec un grand A. Celui qui par définition échappe à la raison, est passionnel, maladif, source de bonheur, de jalousie et destructeur.
Récit mettant en scène Elle et X. au passé, Elle raconte l'attente, l'imaginatif qui galope, les souffrances endurées par les actions ou le comportement de X, les tourments et l'affliction qui en découlent et alimentent l'amour. Elle s'y noie dans cette spirale, s' y accroche car persuadée que seul X. peut lui apporter cet amour. L'instinct de protection se réveille, Elle veut se tenir à distance de X. tout en étant habitée par lui. Quand ses amis lui disent de tourner la page car Elle est malheureuse, Elle veut encore y croire. Masochisme ? Non, mais l'amour qui survient à cet instant de son existence la rend fragile et dépendante. Blessée, malmenée par l'amour qui marque à jamais de son emblème au fer rouge le coeur et l'esprit, la délivrance en sera d'autant plus amère.

Au moment où je me suis faite la réflexion que l'auteure commençait tout juste à tourner autour du pot dans ces échanges croisés, elle met un point final en passant au présent avant de tomber dans le piège des redites inutiles. Le nom de Véronique Olmi s'est imposé durant cette lecture, auteure ayant pour thèmes de prédilection les relations compliquées, les amours impossibles. Deux auteures et des ressentis différents.
Françoise Hardy met l'amour à nu  et l'analyse parfaitement dans  une écriture travaillée (trop peut-être). Et  j'ai trouvé que la mélodie du style était  clinique voire froide, manquant d'émotions. Au final, une lecture en demi-teinte...

Elle fit valoir que la souffrance est inhérente à l'amour et que si on la refuse, on se coupe de l'amour, de la vie et, au bout du compte, de soi-même et des possibilités créatrices.

Les billets de Céleste, l'Irrégulière.  L'or des chambres nous parle de son album ayant pour titre également l'amour fou.

14 commentaires:

Jacky Caudron a dit…

J'ai adoré ce roman...je ne suis pas "objectif" peut-être car j'adore l'artiste...l'album sorti en même temps que le livre tourne en boucle dans ma voiture...je connais et chante ( mal j'en conviens)...^.^...) les chansons par coeur...par contre je vous rejoins et reconnait qu'il est un peu "froid"...je parle du livre...le thème des amours impossibles et des relations compliquées me touche (le dernier Véronique Olmi en est le meilleur example il est vrai)...peut être parce que...
Je suis heureux d'avoir croisé votre chemin dans l'univers bloggesque en cette année 2012...une jolie rencontre d'amitié littéraire...et je vous souhaite à vous et votre famille "Le meilleur du monde" pour cette année 2013...
Des bisous...^.^...
Jack

Clara a dit…

@ Jacky : oui , cette froideur m'a tenue un peu à distance mais Françoise Hardy a su passer de la contrainte des textes courts ( chanson) à une écriture autre. V/. Olmi me fait ressentir des émotions quais palpables qu'ici jen'ai pas trouvées. Bon réveillon et à l'année prochaine ! A mon tour, je vous présente tous mes voeux pour 2013 !

Aifelle a dit…

J'avais fait une lecture en demi-teinte également du "désespoir des singes", je n'ai pas envie de la relire. Je préfère de loin la chanteuse.

Alex Mot-à-Mots a dit…

Je l'ai offert à ma mère pour Noël (elle le voulait). J'espère qu'elle ne sera pas déçue...

Irrégulière a dit…

Qu'est-ce que j'ai aimé !

Theoma a dit…

mince alors ! il m'attend sur l'étagère, on verra.

Asphodèle a dit…

J'aime tellement la chanteuse, la femme que j'aurais peur d'être déçue, je pense que la poésie de ses textes, l'émotion portée par la musique, même si les mots sont beaux, ils doivent y perdre en impact émotionnel dans une forme longue, mais il est noté !!! J'aimerais vraiment vraiment la lire malgré tout ! Bonne année Clara et dans l'immédiat bon réveillon ! Bises♥

sylire a dit…

J'aime beaucoup la chanteuse. J'aimerais bien tenter de découvrir la romancière, malgré ton avis mitigé. Par curiosité.

Kikine a dit…

pas motivée même si je suis curieuse de découvrir la facette d'écrivain de Françoise Hardi

Mango a dit…

J'ai beaucoup aimé son roman précédent et j'aimerais bien lire celui-ci aussi même si elle n'est pas au mieux de sa forme en ce moment, selon les interviews qu'elle donne par-ci par-là,ce qui explique peut-être cette froideur que tu signales.

L'or des chambres a dit…

Lire le livre me tente énormément aussi... Mais le côté froid et même "clinique" dans le sens trop analystique me freine un peu... Mais je me sens trop curieuse pour passer je crois bien !!

Clara a dit…

@ Aifelle : il y a une distance entre et Elle ce qui rend l'empathie assez difficile...

@ Alex : je pense qu'une écriture moins travaillée naturelle aurait donné plus de chaleur à l'ensemble.

@ Irrégulière : j'ai compris le sentiments de cette femem, la spirale dans laquelle dans laquelle elle s'engouffre sans la voir mais je ne suis pas conquise. Qui dit Amour fou dit passion ardente, le feu. Emotions brûlantes et non froides...

@ Theoma : ah mais peut-être que tu aimeras !

@ Asphodèle : les textes de chanson ont une portée plus directe, plus ciblée aussi.

@ Sylire : oui ! il faut se faire sa propre opinion soi-même !

@ Kikine : un livre que tu trouveras facilement à ta biblio, je pense.

@ Mango : j'ai vu beaucoup d'interviews mais je ne les ai pas lues...

@ L'or des chambres : mon ressenti est personnel et n'engage que moi. On ne peut avoir des avis similaires sur tout, et c'est ce qui fait justement la richesse des lectures !

Géraldine a dit…

Pourquoi pas... même si j'ai l'impression que mon coeur pourrait écrire ce roman. Bon, j'ai pas dit mon talent hein !

Nadael a dit…

J'aime beaucoup l'album, le roman me tente moins.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...