lundi 6 mai 2013

Didier Van Cauwelaert - La femme de nos vies


Éditeur : Albin Michel- Date de parution : Février 2013 - 294 pages et une belle lecture  !

Janvier 1941, Jürgen Bolt est considéré comme un idiot alors qu'il ne souffre que d'un léger problème d'autisme. Dans l'Allemagne nazie, les parents sont invités à se séparer de leur progéniture défaillante contre une prime. Le jeune vacher de quatorze ans se retrouve interné à  l’hôpital psychiatrique d’Hadamar. Il se noue d'amitié avec son voisin de dortoir David Rosfeld un garçon Juif surdoué dont la mère a été assassinée est une scientifique ayant travaillé sur les travaux de la fission nucléaire. David est en possession du livre qu'elle a rédigé et de ses notes. L'hôpital psychiatrique n'est qu'un leurre et l'ensemble des garçons doit être euthanasié. Seul un. David à cause de son QI de 180 repéré lors d'un test passé par Ilsa Schaffner. Mais l'enfant préfère mourir et propose à Jürgen d'échanger leurs places. Il lui apprend des formules, comment déjouer les questions et se comporter et surtout la manière aiguiller l'Allemagne sur des fausses pistes en matière de bombe atomique. Jürgen devient David, "un imposteur. Lorqu'Ilsa Schaffner vient chercher David pour l'amener au chateau d'Helm, elle se rend compte immédiatement que ce n'est pas le David qu'elle avait vu. Elle joue sa vie. Jürgen devenu David lui raconte la vérité. Elle lui propose de s'enfuir mais Jürgen reste car il a fait une promesse à David. Le château d’Helm regroupe des enfants surdoués dans un domaine scientifique précis mais aussi des chiens que l'on dresse. Le nouveau David va apprendre grâce l'aide d'Ilsa mais dix-sept mois plus tard, sa vie va prendre un tournant inattendu.

Soixante années ont passé, le professeur David Rosfeld désormais à la retraite se rend en Allemagne au chevet d'Ilsa plongée dans le coma. Il ne l'a pas revue depuis Helm. Sa petite-fille Marianne Bert avocate au barreau de Morlaix en passe d'être radiéé  arrive  dans la chambre demandant à ce que les médecins débranchent immédiatement les machines. Elle possède de sa grand-mère l'image véhiculée depuis la guerre celle d'une femme sans coeur ayant exécuté des enfants et appelée La chienne d'Helm. Alors qu'elle défend un projet, elle vient d'être salie car quelqu'un a comuniqué à la presse son ascendance.  Sa vie selon elle est désormais gâchée. Malgré les réticences qu'elle affiche, David veut lui raconter son histoire et celle de sa grand-mère qui lui a sauvé la vie. Narrateur hors pair, il  sait éveiller sa curiosité.

D'emblée, Didier Van Cauwelaert met le lecteur dans sa poche par cette construction où Jürgen s'adresse à Marianne. Charmeur et possédant de l'humour, épicurien ayant acquis une certaine vision de la vie, ce simple vacher déroule sa vie où Ilsa a toujours été presente. Amoureux d'elle, scientifique ayant travaillé sur de nombreux projets mais sans se mettre en avant, il a côtoyé Einstein et les têtes américaines. A la question pourquoi n'a-t'il rien dit avant sur Ilsa, le lecteur aura une réponse imbriquée dans l'Histoire. Marianne s'adoucit au fil du récit de Jürgen passant de l'agressivité à l'étonnement, la honte d'avoir Isla comme grand-mère s'estompe pour disparaître.  L'admiration, l'humilité, la filiation, la rédemption, l'amour mais aussi la foi en un certaine bonté de Hommes jalonnent cette belle histoire. Je n'avais jamais lu Didier Van Cauwelaert avant ce roman et je suis conquise ! 

C'est là que je me rends compte pour la première fois que, si vous catalogué génial, vous pouvez sortir n'importe quelle ineptie, on lui donnera un sens. 

Les billets de Jostein, l'Irrégulière.

Ce livre fait partie  de la sélection de mai du prix Relay des Voyageurs





24 commentaires:

Mango a dit…

Jamais lu cet auteur encore. Je vais m'y mettre. Ce roman me plaît bien apparemment.

Leiloona a dit…

Mon prochain sans doute ! ;) J'ai lu ton billet en diagonale du coup !

Yv a dit…

J'en ai lu quelques uns pas mal du tout dont son Prix Goncourt je crois (Un aller simple, très bien) et puis d'autres qui jouaient sur une carte très léger fantastique (un mort qui vole au-dessus de son corps et voit et entend tout ce qu'on dit de lui), et puis j'ai laissé tomber parce que certains étaient vraiment mauvais qui tentaient de rester dans cette trame soft fantastique (un peu comm eM. Levy des débuts, après, j'ai arrêté) . S'il revient à de bons bouquins, je ne dis pas non

Kathel a dit…

Je n'ai jamais lu cet auteur, mais apparemment, tous ses romans ne sont pas de la même qualité... Je ne sais donc pas trop si j'ai envie d'essayer !

lasardine a dit…

j'aime DVC! dece que je lui connais, en tout cas...
d'autres titres de lui me tentent avant celui ci, je verrai plus tard!

UntexteUnjour a dit…

Cauwelaert est toujours très bon dans les histoires d'amour (" La Demi-pensionnaire "), les tranches de vie contemporaines, et ceci grâce à une plume alerte et une grande générosité.
Je suis curieuse de découvrir ce roman qui, tout en restant dans le thème du handicap cher à Cauwelaert, doit sortir de ses canons habituels, et être probablement plus abouti, plus travaillé.

luocine a dit…

javais bien aimé cet auteur à ses début, l'histoire me semble incroyable mais pourquoi pas?
Luocine

livrogne.com a dit…

Comment tu n'avais jamais lu Van cauw ?
Misère...
En ce qui me concerne, j'ai lu du +/- bon et du très mauvais de lui, j'ai abandonné...
Mais ton billet me redonne envie...
Noann

Anne a dit…

J'ai entendu un bout d'interview à la radio, en voiture, et j'ai été ravie de le trouver dans l'enveloppe du Prix Relay !

Irrégulière a dit…

Ahhh, je suis contente que ça t'ait plu ♥

Alex Mot-à-Mots a dit…

Ta participation au prix t'a permis de découvrir cet auteur.

Anis a dit…

J'en ai lu un autre de lui sur une mariée, le titre m'échappe. En tout cas, cette histoire est forte.

Clara a dit…

@ Mango : j'ai été épaté par le talent de conteur de cet auteur ! Peu importe les invraisemblances historiques car l'émotion l'emporte et on est chamboulé !

@ Leiloona : bonne lecture !

@ Yv : celui-ci est vraiment bien !

@ Kathel : tu as le feu vert pour ce titre :)!

@ Lasardine : oh la belle déclaration d'amour !

@ UntexteUnJour :je te le conseille! Je note ceux que tu as cités, merci !!!

@Luocine : oui mais n'est que secondaire, et c'est laf orce de ce livre ! Faire passer une histoire, des émotions en premier lieu !

@Livrogne : ben oui... jamais 'ai avoué donc je suis pardonnée :)!

@ Anne: oui une chouette surprise !

@ Irrégulière : tu connais mes goûts donc le contraire aurait été étonnant !

@ Alex : oui, exactement ! Les prix nous permettent d'élargir nos horizons littéraires !

@ Anis : la couverture dont tu parles me dit quelque chose, serait-il dans ma PAL, enfoui dans les strates ...

Clara a dit…

@ Mango : j'ai été épaté par le talent de conteur de cet auteur ! Peu importe les invraisemblances historiques car l'émotion l'emporte et on est chamboulé !

@ Leiloona : bonne lecture !

@ Yv : celui-ci est vraiment bien !

@ Kathel : tu as le feu vert pour ce titre :)!

@ Lasardine : oh la belle déclaration d'amour !

@ UntexteUnJour :je te le conseille! Je note ceux que tu as cités, merci !!!

@Luocine : oui mais n'est que secondaire, et c'est laf orce de ce livre ! Faire passer une histoire, des émotions en premier lieu !

@Livrogne : ben oui... jamais 'ai avoué donc je suis pardonnée :)!

@ Anne: oui une chouette surprise !

@ Irrégulière : tu connais mes goûts donc le contraire aurait été étonnant !

@ Alex : oui, exactement ! Les prix nous permettent d'élargir nos horizons littéraires !

@ Anis : la couverture dont tu parles me dit quelque chose, serait-il dans ma PAL, enfoui dans les strates ...

antigone a dit…

Il est en prévision, pour le même prix, mais avec le déménagement en cours, pfiou... ;( J'ai lu ton billet très vite et seulement que tu avais aimé, cela me rassure.

Noukette a dit…

Je l'ai dévoré en 2 jours ! Complètement happée par l'histoire ! Billet demain normalement...

Leiloona a dit…

Billet demain aussi : adoré ! ♥♥

Karine:) a dit…

Celui-là, il faut que je le lise. Absolument!

L'or des chambre, l'or rouge a dit…

Jamais lu cet auteur et cette fois je suis vraiment très tentée, le sujet me semble très fort.

saxaoul a dit…

Beaucoup aimé aussi. Billet dans la semaine !

Clara a dit…

@ Antigone : vivement que tu reviennes !

@ Noukette @ Leiloona: nous sommes d'accord !

@ Karine :) : oui il est superbe!

@ L'or des chambre : depuis j'ai acheté corps étranger ( Goncourt 1994)

@ Saxaoul : a mon avis, il est bien parti pour être sélectionné ce mois-ci !

ninon83130 a dit…

je l'ai commencé il y a deux jour et il est vraiment captivant (le roman)

ninon83130 a dit…

tellement captivant que j'ai oublié un "s" à jour, mea culpa

Clara a dit…

@ Ninon : un beau roman !! ah, les oublis, j'en suis experte :))))

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...