vendredi 20 juin 2014

Isabelle Marrier - Le reste de sa vie

Editeur : Flammarion - Date de parution : Mars 2014 - 142 pages bouleversantes !

A la naissance de sa troisième fille, Délia décide de prendre un congé parental. Souffler, se consacrer uniquement à ses enfants. Mais aujourd'hui, elle doit retourner à Xénon, l'entreprise basée à Paris où elle travaille. Son mari Jérôme lui reproche que tout désormais financièrement repose sur ses épaules. Délia souvent maladroite qui s'occupe au mieux et avec amour de ses enfants mais ce n'est jamais assez bien pour Jérôme. Comme pour tout le reste d'ailleurs. Ce matin, Délia doit déposer les deux grandes à l'école et la petite chez la nourrice pour se rendre à Xénon. Jérôme  a une réunion importante à son travail. Alors déjà elle s'active, se presse, lutte pour ne pas pleurer et cherche du réconfort dans l'idée que ce soir enfin, elle s'occupera pleinement de ses enfants.

Sauf que cette journée ne va pas se dérouler  comme prévu. Bien sûr, ses collègues lui ont acheté un cadeau. Elle les entend sans les écouter : les remarques sur ses vacances, sur ce temps qu'elle va passer hors de ces murs. Elle a rangé son bureau et fait ses cartons. Pendant ce temps, Jérôme ne pense qu'à sa réunion et qu'à épater la galerie de ses supérieurs et de ses collègues. Des vies tristement modernes et un couple dont les chemins se sont séparés au fil des années. Isabelle Marrier esquisse les tensions, les remords avec une écriture belle, sensible qui vrille le cœur. Et ce avec une économie des mots.
On se prend, impuissant, en plein figure la détresse de Délia Et plus on avance dans ce roman, plus on a la gorge qui se serre d'émotions face au drame inéluctable qui se prépare.
Ce livre m'a touchée-coulée…

Elle chuchote des récits, car les mots vernissent les choses en petits moments parfaits. Le bonheur naît entre ses mains, elle l'invente, le dispense, elle peut y croire.

Le billet de Cathulu

17 commentaires:

cathulu a dit…

Il ne pouvait que t'émouvoir !

Clara a dit…

@ Cathulu : et pas qu'un peu !Merciiiii!

Jostein a dit…

Une histoire très classique qui sera facilement comprise par bon nombre de mères qui doivent jongler entre famille et boulot. Si, comme tu le dis, l'écriture est vibrante, je comprends le touché-coulé.

keisha a dit…

Je crains de deviner la fin : c'est dramatique?(même si déjà la vie de l'héroïne est dramatique)

Lor rouge a dit…

Le billet de Cathulu avait retenu mon attention et je l'avais noté suite à ça. Malheureusement je suis tombée sur un résumé qui disait tout... Depuis je ne suis plus très sûre d'avoir envie de le lire.

Delphine Olympe a dit…

Et bien moi, je n'en avais pas encore entendu parler et reste vierge de tout autre commentaire. Donc, ça me tente !

Céline a dit…

Ce roman a l'air très émouvant, c'est la première fois que j'en entends parler. C'est noté...

Un autre endroit a dit…

Je déteste déjà le mari...

Mirontaine a dit…

Oh oh coup de coeur assuré...

zazy a dit…

Je vous le laisse, pas envie de lire ce que je vois autour de moi

Clara a dit…

@ Jostein : la fin est inimaginable.. et terrible !

@ Keisha : très !

@ Lor rouge : oh non !!!!

@ Delphine : l'histoire est un uppercut douloureux...

@ Céline : on a peu parlé, oui...

@ Un autre endroit : moi aussi !

@ Mirontaine : oh oui, je pense!

@ zazy : à toi de voir...

Moka a dit…

ça me tente, bien que le thème de départ ne me parle pas vraiment.

Estelle Calim a dit…

C'est très tentant d'après ce que tu en dis. Je me laisserai sûrement tentée (et j'aime beaucoup les romans de cette maison d'édition en général).

Galéa sous les galets a dit…

il m'a l'air terriblement triste ce roman, (d'après ce que j'en ai lu), j'ai du mal avec les histoires de couple généralement, mais il y a un petit quelque chose qui me tente...

sylire a dit…

Je retiens le titre bien que cela ait l'air bien triste...

antigone a dit…

Je vérifie que je l'ai bien noté chez Cathulu !! ;)

Karine:) a dit…

Suis curieuse... j'ai peur un peu par contre!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...