jeudi 26 juin 2014

J.W. Ironmonger - Le génie des coïncidences


Éditeur : Stock -Traduit de l'anglais par Christine Barbaste - Date de parution : Juin 2014 - 343 pages et un arc-en-ciel d'émotions !

Le professeur Thomas Poste, trentenaire et maître de conférences à l’Université de Londres, est spécialiste du domaine des coïncidences. Pour lui, tout s'explique par des faisceaux d'évènements où seulement le hasard entre en jeu. Mais il rencontre Azalea Lewis une jeune femme qui pense que sa vie est tracée par le destin. Elle lui propose de démêler coïncidences et ce qui selon elle est inscrit.
De l'Ouganda avec ses enfants-soldats et ses mission qui s'occupe d'orphelins, de l'île de Man près de l'Ecosse où une paternité reste mystérieuse, d'un accident d'escalator à Londres, J.W. Ironmonger nous immerge dans les années 70 à nos jours.

Ce roman à tiroirs mêle suspense, rebondissements, faits sociaux et les anicroches de l'Histoire. Et on est ferré ! Ballotée entre les émotions qui vrillent le coeur et l'espoir que le destin n'existe pas, j'ai lu ce roman en apnée totale ! Et même si cette cette lecture titille et bouscule notre rationalité, elle parvient habilement à nous mettre à l'esprit la quête de nos vies. Une totale  réussite!

Les gens ne voient là qu'une occupation fantaisiste. Ils adorent venir me voir pour m'exposer une coïncidence qu'ils me mettent au défi d'expliquer. Mais ce n'est pas particulièrement  difficile. En général, en quelques calculs simples, leur tour est joué. Certains évènements  sont improbables, bien entendu, mais cela n'en fait pas pour autant des miracles.

Le billet de Cathulu
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...