lundi 10 décembre 2012

Gaëlle Pingault - Bref, ils ont besoin d'un orthophoniste !


Éditeur : Quadrature - Date de parution : Novembre 2012 - 115 pages anti-morosité ! 

Voici un recueil de nouvelles différent de ce qu’on peut lire en matière de nouvelles. Gaëlle Pingault est orthophoniste. Son métier est d’aider des personnes qui ont des troubles du langage. Pas seulement des enfants mais également des adultes et des personnes plus âgées. Le panel des situations qui les amènent à un travail avec l’orthophoniste est varié : dyslexie, conséquences un accident vasculaire cérébral, surdité, rééducation suite à une opération chirurgicale… Bref, autant de raisons qui les amènent  à pousser et à franchir la porte de ces spécialistes. Dans une vingtaine de textes, Gaëlle Pingault revient sur ces différentes causes en mettant en scène des personnages et en dédramatisant chaque cas ! Sans jargon médical avec de l’humour et beaucoup d'humanité! 

Et puis il y a l’histoire de Laure qui se glisse entre ces textes. Une trentenaire pas franchement commode. Un pied dans la déprime et en arrêt de travail depuis longtemps. Je me suis régalée de cette nouvelle aux phrases courtes, percutantes et de  l'humour décapant de Laure.

A travers ce recueil, l’auteure nous transmet sa passion pour son métier. Gaëlle Pingault considère que chaque personne est unique et que c’est à l’orthophoniste de s’adapter à eux. Pas l’inverse. Encore heureux. (Ah Si l’ensemble du corps médical pouvait penser de même, ce serait merveilleux ! ).

Après mon avis mitigé  sur Ce qui nous lie, ce recueil frais, optimiste et  drôle m'a donnée la pêche !

Un point s'impose. Dans l'inénarrable série "l'être humain et ses voisins", qui tient le monde en haleine, depuis, disons, la préhistoire, voici le dédriefing du jour. Au programme : Elisa Gardan et moi. Cela fait huit mois pile aujourd'hui qu'elle a aménagé en face. C'est parfait pour un premier bilan. Les bilans j'adore ça. (...)J'allume le lecteur MP3 branché sur hautparleurs.Rolling Stones. Exile on main street. Pour la musique, c'est comme pour le reste. J'ai un côté vieille conne et c'était mieux avant.

Les billets de GwenKeisha et le site de l'auteure ici



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...