lundi 31 décembre 2012

Françoise Hardy - L'Amour fou


Éditeur : Albin Michel- Date de parution : Octobre 2012 - 188 pages et un lecture en demi-teinte

Que l'on ne s'y trompe pas, Françoise Hardy plus connue en tant que chanteuse est également une romancière. Dans ce livre, il s'agit de l'Amour avec un grand A. Celui qui par définition échappe à la raison, est passionnel, maladif, source de bonheur, de jalousie et destructeur.
Récit mettant en scène Elle et X. au passé, Elle raconte l'attente, l'imaginatif qui galope, les souffrances endurées par les actions ou le comportement de X, les tourments et l'affliction qui en découlent et alimentent l'amour. Elle s'y noie dans cette spirale, s' y accroche car persuadée que seul X. peut lui apporter cet amour. L'instinct de protection se réveille, Elle veut se tenir à distance de X. tout en étant habitée par lui. Quand ses amis lui disent de tourner la page car Elle est malheureuse, Elle veut encore y croire. Masochisme ? Non, mais l'amour qui survient à cet instant de son existence la rend fragile et dépendante. Blessée, malmenée par l'amour qui marque à jamais de son emblème au fer rouge le coeur et l'esprit, la délivrance en sera d'autant plus amère.

Au moment où je me suis faite la réflexion que l'auteure commençait tout juste à tourner autour du pot dans ces échanges croisés, elle met un point final en passant au présent avant de tomber dans le piège des redites inutiles. Le nom de Véronique Olmi s'est imposé durant cette lecture, auteure ayant pour thèmes de prédilection les relations compliquées, les amours impossibles. Deux auteures et des ressentis différents.
Françoise Hardy met l'amour à nu  et l'analyse parfaitement dans  une écriture travaillée (trop peut-être). Et  j'ai trouvé que la mélodie du style était  clinique voire froide, manquant d'émotions. Au final, une lecture en demi-teinte...

Elle fit valoir que la souffrance est inhérente à l'amour et que si on la refuse, on se coupe de l'amour, de la vie et, au bout du compte, de soi-même et des possibilités créatrices.

Les billets de Céleste, l'Irrégulière.  L'or des chambres nous parle de son album ayant pour titre également l'amour fou.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...