vendredi 11 avril 2014

Kate Clanchy - Crème anglaise

Éditeur : Plon - Traduit de l'anglais par Cyrielle Ayakatsikas - Date de parution : Mars 2014 - 268 pages à ne pas manquer  !

1989. Phillip Prys auteur reconnu pour son œuvre est victime d'un AVC. Sa jeune épouse Shirin la deuxième en date voit débouler Myfanwy la première épouse de Phillip dans la maison d'Hampstead. Même si Phillip n'est pas mort, elle s'imagine déjà reprendre sa place dans cette maison qui lui revient selon l'acte notarial. Par souci d'économie, elle suggère à Shirin d'employer quelqu'un à domicile en complément des infirmières pour s'occuper de Phillip emmuré dans un silence et désormais prisonnier de son corps. Encouragé par l'un de ses professeurs, Struan élève brillant de dix-sept habitant une petite ville d'Ecosse répond à l'annonce "Géant de la littérature recherche jeune homme pour pousser sa chaise à roues. Logé, nourri, chambre individuelle à Hampstead."

Struan n'a jamais quitté l'Ecosse, il s'est occupé de son père malade et a travaillé dans des hospices pour payer ses frais de scolarité. Loyal et serviable, le jeune homme qui admire Phillip Prys découvre Londres et ses habitants étranges à ses yeux. Juliet la fille de Phillip et Myfanwy une adolescente bien en chair et mal dans sa peau a décidé de passer l'été à Hampstead. Non pas pour s'occuper de son père mais juste pour faire enrager sa mère. Malgré l'état de santé de son père, son fils Jake ne s'est pas encore montré.
Entre deux enfants égocentrique et superficiels, une première épouse vénale et l'actuelle mystérieuse Mme Prys, Struan fait de son mieux pour le bien-être de Phillip en espérant qu'un jour il réussisse à communiquer avec lui.

Ce roman jubilatoire à l'humour corrosif n'en est pas moins une satire sociale ! Kate Clanchy épingle une société londonienne hautaine, dédaigneuse où Struan perdra son innocence.
On ne s'ennuie pas une seule seconde dans ce roman drôle au style enlevé où l'auteure si elle met à jours les défauts de ses personnages à travers toute une époque leur témoigne une véritable empathie. Un bon premier roman à ne pas manquer !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...