mardi 1 juillet 2014

Franck Courtès - Autorisation de pratiquer la course à pied et autres échappées


Éditeur : Le Livre de Poche - Date de parution : Mai 2014 - 284 page et 19 nouvelles.

Ce recueil de nouvelles commence fort, très fort, avec une nouvelle qui m'a ravie. Humour bien acéré, jeux de mots subtils et une fin on ne peut mieux trouver. Le ton est donné et autorisation de pratiquer la course à pied nous invite dans des vies de personnages qui souvent sont récurrents. Doux rêveurs, personnages qui veulent donner le meilleur de soi ou laissés sur le bord de la route de la vie, ils croient aux lendemains meilleurs, se cachent derrière des prétextes avouables ou non, s'enlisent ou se prennent en pleine figure ce dont on on parle à demi-mots Car pour aborder l'handicap, le racisme, il faut trouver le forme et la manière. Et Franck Courtès y arrive quitte à décrire nos propres comportement dont on est si peu fiers.

Alors oui, je me suis régalée mais car (il en fallait un) les dernières nouvelles sont moins piquantes, juteuses. Ce sera mon seul petit bémol pour un recueil de grande qualité !

J'ai cru pouvoir assumer seul me honte, me trouver des excuses.J'ignorais que ce purgatoire serait éternel. La seule chose qui m' a fait du bien durant toutes ces années, c'est la fatigue, parce qu'on se fatigue de tout, même de se haïr.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...