jeudi 22 novembre 2012

Eric-Emmanuel Schmitt - Les deux messieurs de Bruxelles


Éditeur : Albin Michel - Date de parution : octobre 2012 - 281 pages et  5 nouvelles intelligentes !

Eric-Emmanuel Schmitt nous revient avec un recueil de cinq nouvelle avec un fil rouge l’amour. Ah l’amour, il y a tant à dire ! L’auteur crée la surprise avec la première nouvelle mettant en scène un couple d’homosexuel. N’ayant pas le droit au mariage, les deux messieurs se cachent au fond de l’église lors d’un mariage traditionnel et échangent vœux et promesses. L’avenir les surprend à suivre discrètement le couple marié et leurs enfants dont un auquel ils s’attachent. Ce garçon représente l’enfant qu’ils n’auront jamais. Dans deux autres nouvelles, des sujets d’ordre éthiques sont abordés : l’avortement médicalisé pour cause de maladie, le don d’organe. Enfin, l’amour d’un homme âgé pour son chien nous révèle son histoire marquée par les camps de concentration. L'animal est-il plus humain que l'homme?  Aux premiers abords,  Ménage à trois semble plus légère, détrompez-vous...

On voyage de Bruxelles à Viennes, du 18ème siècle à nos jours. A travers une galerie de personnages dont la psychologie est creusée, Eric-Emmanuel Schmitt nous pose avec sensibilité et finesse des questions sur l’amour sous toutes ses formes et  la vie. Beaucoup d'humanité s'en dégage.

En complément de ces nouvelles, l'auteur  dans le journal d'écriture explique la genèse de ses textes émaillée de réflexions et de questions très, très intéressantes. Et j’y ai surligné des phrases empreintes de sagesse, de philosophie! Ce prologue apporte des éclairages, des ouvertures nouvelles à la réflexion et c’est un vrai bonheur !

Toute sagesse commence par l’acceptation de la souffrance.

La littérature nous met en garde contre les idées simples. En cela,elle agit différemment de l’idéologie qui, elle, tend à chercher l’élémentaire sous la pluralité.

14 commentaires:

Une Comète a dit…

"Concerto à la mémoire d'un ange" m'avait bien refroidie... Pourtant c'est un auteur que j'aime en général...

Aifelle a dit…

Cet auteur et moi, ça ne colle pas .. rien à faire.

jostein a dit…

Il est aussi en attente de lecture chez moi.

jacky caudron a dit…

Rhoooo...on a fait un billet sur le même livre en même temps...et avec le même ressenti...^.^...quel doux moment j'ai passé à la lecture de cet ouvrage...un vrai bonheur...des bisous Clara...

Philisine Cave a dit…

Il est capable de nouvelles vraiment magnifiques et d'autres plutôt insipides. Son irrégularité me gêne et ne me motive pas à acheter le bouquin (j'attendrai que les copines de la bibliothèque se le procurent). Bisous

Gwenaelle a dit…

Je suis un peu comme Aifelle. Problème de colle... mais ton blog it sur l'aide aux devoirs m'a bien amusée.

Marion a dit…

Grande fan d'EES, autant te dire que cet ouvrage me tente beaucoup! ;)

Clara a dit…

@ Une comète : j'avais trouvé gnangnan "les 10 enfants que Mme Ming ..." mais celui-ci est bien et creusé !

@ Aifelle : moi c'est Colombe Scheck...

@ Jostein : bonn lecture !

@ Jacky : la télépathie Jacky !

Leiloona a dit…

En plein dedans ! :D

liliba a dit…

Ah toi aussi tu avais trouvé Madame Ming gnangnan ? C'est bizarre, j'adorais cet auteur il y a quelques années, puis j'ai trouvé qu'il devenait "facile" (c'est sûr, à publier un livre par an !) et depuis, bof, moins séduite...

Yv a dit…

J'ai laissé tomber cet auteur depuis un moment, parce que je trouvais qu'il tombait dans une sorte de facilité littéraire. Mais peut-être devrais-je le reprendre, j'ai beaucoup aimé certains de ces romans, dont le très beau M. Ibrahim...

Céline a dit…

J'avais beaucoup aimé "La part de l'autre", et puis, déception sur déception avec ses autres romans. Pourtant ta note attise ma curiosité, je me laisserais peut-être tentée si je le croise en bibliothèque !

Clara a dit…

@ Leiloona: bonne lecture alors !

@ LiLiba: oh que oui, j'avais trouvé "les 10 enfants.." très mauvais...

@ Yv : oui, même ressenti avec son avant dernier livre !

@ Céline: comme le dit Yv, cet auteur est tombé dans une sorte de facilité littéraire, ce recueil sort de ses productions linéaires...

Géraldine a dit…

J'aime cet auteur. Ces textes sont souvent emprunt de philosopie, mais philosphie qui reste accessible et distrayante, et surtout, touchante.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...