mardi 28 janvier 2014

Ian McEwan - Opération Sweet Tooth

Éditeur : Gallimard - Traduit de l'anglais par France Camus-Pichon - Date de parution : Janvier 2014 - 437 pages où l'on ne s'ennuie pas une seule seconde !

"Je m'appelle Serena Frome (prononcée "Frume", comme dans "plume"), et, il y après de quarante ans, on m'a confié une mission pour les services secrets britanniques. Je n'en suis pas sortie indemne. Dix-huit mois plu tard j'étais congédiée, après m'être déshonorée et avoir détruit mon amant, bien qu'il eût certainement contribué à sa propre perte."
On pourrait penser qu'avec cette première phrase du roman que tout est dit : espionnage et amour. Ce serait commettre une erreur.

Début des années 1970 : étudiante à Cambridge en math alors qu'elle est une lectrice boulimique, la belle Serena a une liaison avec un de ses professeurs marié et beaucoup plus âgé qu'elle. Il met fin à leur relation de façon brutale. Ses études terminées, elle est recrutée par le MI5 les services secrets britanniques. Employée à de tâches de secrétariat vu qu'elle est une femme, Serana déchante jusqu'à ce ses supérieurs lui proposent d'intégrer l'opération Sweet Tooth. La guerre froide bat son plein en entre l'est et l'ouest. Sous couverture d'une fausse fondation, l’opération a pour but de subventionner de jeunes écrivains qui croient en l'anticommuniste. Serena doit donc recruter Tom Haley un écrivain peu connu et jeune professeur d'université pour lui proposer une offre. Laisser tomber son boulot mal payé et se consacrer pendant deux ans à l’écriture d’un roman en étant largement rétribué. Mais Serena tombe éperdument amoureuse de Tom.

Tom demande à Serena de lire ce qu’il écrit et de lui donner ses impressions. A travers Serena, on découvre donc des nouvelles imbriqués dans ce roman. Même si elle prend des précautions pour voir Tom, le MI5 ne tarde pas à découvrir sa liaison et Serena apprend des informations concernant son ancien amant. La jeune femme est sur le point à plusieurs reprises de tout avouer à Tom.  Idéaliste et sentimentaliste qui quelquefois peut apparaître un brin naïve, elle va se retrouver face à la question de qui manipule qui.

Cette comédie sociale où l’écriture et l’écriture ont une part belle met en exergue le mensonge et ses fins, la liberté ou non de l’auteur et le pouvoir de la fiction.
Un roman fin, intelligent où l’on ne s’ennuie pas une seule seconde ! 
Des personnages attachants, des surprises,  de l’humour et de la dérision et cerise sur la gâteau Ian McEwan nous réserve un final qui laissera plus d’un lecteur bouchée bée ( comme dans mon cas) !

Je n'étais pas convaincue par ces écrivains( éparpillée à travers les continents sud et nord-américains) (...) bien décidés à rappeler au malheureux lecteur que tous les personnages, eux-mêmes compris, étaient pure invention et qu'il n'existait aucune différence entre la vie et la fiction. Ou à insister, au contraire, sur le fait que la vie était de toute façon une fiction. Selon moi, seuls les romanciers risquaient de confondre les deux. J'étais un empiriste-née.

Lu de cet auteur : Délire d'amour - Expiation -  L'enfant volé Sur la plage de Chesil

26 commentaires:

cathulu a dit…

La gastro t'adore mais même fatiguée tu es toujours aussi efficace en tant que vile tentatrice!:) Bises et rebises !:)

Aifelle a dit…

J'ai vu l'auteur dans "les carnets de voyage" de Busnel et il m'avait déjà tentée par ce livre-là. Je note ..

Kathel a dit…

Je suis en train de le commencer ! Comme j'ai toujours aimé ce que j'ai lu de Ian McEwan, je n'avais pas trop de craintes en le commençant, et ton billet m'assure que ça va me plaire !

Irrégulière a dit…

A part James Bond, je ne suis en général pas fan des histoire d'espionnage. Mais, là, le thème de l'écriture, ma foi, me tenterait bien !

Anne a dit…

Il passera par chez moi un jour ou l'autre, c'est certain !

krol a dit…

Oh un nouveau Mc Ewan ! Je note ! J'aime beaucoup cet auteur.

Valérie a dit…

Moi, je suis l'inverse de Kathel donc je vais m'abstenir.

Eva Sherlev a dit…

il me fait vraiment très envie :-)

Mimi a dit…

Il est sur ma liste de courses ...
Après "Expiation", "Samedi", "Sur la plage de Chesil" et "Solaire", ce dernier roman me tend les bras. J'apprécie beaucoup cet auteur.

keisha a dit…

Vendredi dernier je l'ai demandé sur le cahier de la bibli (mais de toute façon, ils l’acquerront, sûr!) (z'ont intérêt)
J'ai adoré Solaire. Tu l'as lu?

Theoma a dit…

On en parle bcp... Je ne vais pas me précipiter. Je dois avouer que depuis Expiation, je n'ai rien lu de l'auteur.

Miss Léo a dit…

Mc Ewan est un auteur génial, et ton billet renforce mon envie de découvrir ce dernier opus !

antigone a dit…

Bien envie de l'essayer celui-ci... allez c'est noté !

dasola a dit…

Bonjour Clara, j'ai adoré, je suis en train de rédiger un billet. Ce que j'ai trouvé remarquable, c'est que McEwan arrive à se mettre dans la "peau" d'une jeune femme de 23 ans avec beaucoup de talent. C'est très crédible. Bonne journée.

Alex Mot-à-Mots a dit…

Il faudrait que je laisse une seconde chance à cet auteur.

Clara a dit…

@ Cathulu : je peux te retourner le terme de "vile tentatrice" :)!

@ Aifelle : bien!

@ kathel : bonne lecture !

@ Irrégulière : ah mail il n'y as pas que l'espionnage, loin de là!

@ Anne : yes!!!!

@ Krol : j'aime ton cri de joie:)!

@ Valérie : au moins c'est tout vu...

@ Eva Sherlev : je ne peux que le conseiller !

@ Mimi : tu es une fan !

@ keisha : non, je n'ai pas lu Solaire..

@ Theoma : ce n'est pas mon préféré de cet auteur, mais c'est un très bon roman !

@Miss Léo : oui un auteur plein de ressources !

@ Antigone : :)))

@ Dasola; je viens de lire ton billet, cet auteur se glisse à merveille dans la peau de cette jeune fille et nous rend à merveille le contexte de l'époque.

@ Alex : ah oui !

zazy a dit…

J'aime bien son écriture, je me le note

Manu a dit…

Il me fait terriblement envie, mais j'ai Solaire dans ma PAL à lire avant.

Clara a dit…

@ Zazy @ Manu : allez-y les filles !

Guillome a dit…

je n'ai pas encore lu un roman de lui. Tu me donnes envie avec celui-ci ! merci !

Nanou a dit…

Bonjour Clara,
Son passage dans l'humeur vagabonde du 23 janvier sur France-Inter m'avait déjà donné bien envie de le lire. Ton billet achève de me convaincre !

Clara a dit…

@ Guillome @ Nanou : Cuné est moins enthousiaste mais Dasola comme moi a aimé !

Miss Alfie a dit…

Si toi aussi tu le conseilles...

Clara a dit…

@ Miss Alfie : pas le roman de l'année mais un bon roman !

Camilla a dit…

C'est un livre que je lirai! :)

Athalie a dit…

Et bien, tu l'as lu quasi en avant première !!!! Je crois que j'avais survolé ton billet, ne voulant pas trop en lire, de toute façon, Mac Ewan, je lis ... j'ai beaucoup aimé dans ce livre les rapports entre la lectrice, la lecture, mais aussi ces moments dont tu parles, d'insertions de romans dans le roman, la fin, par contre, j'ai été moins chamboulée que dans "Délire d'amour". Mais je chipote, car c'est quand même un bon roman !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...