jeudi 7 août 2014

Agnès Desarthe - Comment j'ai appris à lire

Éditeur : Points - Date de parution : Mai 2014 - 147 pages passionnantes !

Comment peut-on suivre une terminale littéraire et se lancer dans des études d'hypokhâgne sans lire ? A cette question qui paraît totalement incohérente, Agnès Desarthe y répond en retraçant son parcours avec un recul et de vraies réflexions.
Enfant et adolescente, elle a grandi dans une famille où on lit. Mais elle ça ne l'intéresse pas. Ecrire oui mais lire non ! De son rapport à la lecture d'abord rejetée en bloc, des essais de son père pour qu'enfin elle lise par plaisir, elle se livre avec lucidité, humour et auto-dérision.

Et il en faut car la lycéenne arrogante et rebelle laisse place à celle qui tombe dans la lecture avec amour.
Un Amour (avec un grand A) des mots qui jaillit de l'écheveau familial. La découverte de Marguerite Duras puis  celle des livres en version originale qui seront des invitations à se plonger dans un texte, une professeur madame B. pédagogue. C'est un ensemble d'éléments qui s'emboîtent comme des déclics pour arriver au coup de foudre ( "Je deviens chaque phase, chaque mot, la révélation ne cesse d'avoir lieu") mais surtout il y a un cheminement personnel.

Et si vous doutez encore, les parties où elle parle de son travail de traductrice est fabuleux ! J'ai ressenti son humilité et sa rigueur de traductrice qui ne veut pas laisser son empreinte pour que le texte original soit pur... C'est beau.
Un livre tout simplement passionnant qui rend hommage au bonheur de  la lecture ! J'ai vibré, j'ai été captivée !

Un livre devenu hérisson donc difficile de choisir un extrait....
Les billets de Cuné et de Keisha vous mettront  l'eau à la bouche !

Lu de cette auteure : Ce qui est arrivé aux Kempinski -  Dans la nuit bruneUne partie de chasse

20 commentaires:

cathulu a dit…

Ah, chic, il t'a plu ! :)

Margotte a dit…

Ah il est sorti en poche, chouette !

Laure a dit…

Je viens de le lire, et j'ai vraiment adoré ce livre !

Martine a dit…

Un gros coup de coeur pour moi aussi!

Eva Sherlev a dit…

j'ai également adoré :-)

Laura a dit…

Celui-ci, je le note ! On ne lit jamais assez de livre qui parle de la lecture :)

Jul a dit…

Décidément tout le monde a l'air de l'aimer, je vais finalement peut-être me laisser tenter ...

Aifelle a dit…

On verra ..

keisha a dit…

Mais j'aurais juré que tu l'avais lu!
Ah oui les passages sur la traduction (ma marotte) qu'est ce que c'est bien!

zazy a dit…

Elle fait parte des auteurs que j'apprécie beaucoup et celui-ci est noté

Mango lila a dit…

Il me plaira, c'est sûr et s'il est en Poche, c'est encore mieux!

Delphine a dit…

Aussitôt lu ton avis, aussitôt emprunté le livre à ma bibliothèque (c'est pas comme si j'en avais pas déjà 20...) je suis sûre que ça va me plaire !!

Clara a dit…

@ Cathulu : j'ai tourné autour de mon billet.. il y a tant à dire !

@ Margotte : ouiiii!

@ Laure : j'ai tout aimé!

@ Martine : je jubilais de joie à certains passages!

@ Eva Sherlev : il a été beaucoup lu : tant mieux ! A l'origine c'est Cuné qui m'avait vraiment donné une envie furieuse de le lire et Keisha avait enfoncé le clou !

@Laura : exactement !

@ Jul : il faut le lire!

@ Aifelle : toujours réticente ?

@ Keisha: : et non .... cette partie sur la le travail de traduction devrait être lue par tous ceux qui traduisent!

@ Zazy : et il est en poche!

@ Mango : oh que oui !

@ Delphine : son plaisir est contagieux. Elle nous fait pénétrer dans son intimité , dans son travail et c'est du bonheur !

Nadael a dit…

Tu me tentes beaucoup! Je note! J'avais beaucoup aimé Dans la nuit brune.

Martine Littér'auteurs a dit…

Ça y est... convaincue. Il va entrer très prochainement dans ma PAL, ce roman qui t'a si fort touchée.

krol a dit…

Je n'en avais jamais entendu parler, je note !

Stephie a dit…

Je le note et en ferai l'acquisition, c'est certain ;)

Clara a dit…

@ Nadael : il faut lire celui-ci!

@ Martine : oui, il m'a beaucoup touchée et ce qu'elle dit de la lecture, de l'écriture est magnifique et surtout sincère ! Merci de ta venue...

@ Krol : non ? pourtant à sa parution, on en a beaucoup parlé!

@ Stephie : un livre à avoir dans sa biblio!

Le Bouquineur a dit…

Si un bon roman ou le plaisir de lire peut s’épargner la logique, Agnès Desarthe n’en manque pas pour conclure son opus, puisque pour elle, « l’écriture est avant tout un travail de traduction » de la pensée et qu’ « écrire, traduire (…) m’ont appris à lire. » CQFD, la boucle est bouclée. Tous les amateurs de lectures se rueront sur ce livre, quant aux autres, il s’agit certainement du bouquin qu’il vous faut pour mettre le pied à l’étrier.

Clara a dit…

@ Le Bouquineur : je crois qu'il faut re-préciser qu'Agnès Desarthe relate son expérience, son chemin parcouru et en tire sa conclusion. Oui j'ai eu du plaisir à la lire !
Nos vies, nos actes sont -ils des sommes de logique ? Pas forcément :)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...