vendredi 1 février 2019

Franck Bouysse - Né d'aucune femme

Éditeur : Manufacture de livres - Date de parution : janvier 2019 - 416 pages qui remuent

Une infirmière demande au père Gabriel de venir bénir à l‘asile une femme décédée et surtout de récupérer les carnets cachés sous la robe de défunte. Ceux-ci ont été écrits par Rose et ils relatent son histoire.

Fin du XIX siècle, Rose âgée de 14 ans, aînée d’une fratrie de quatre filles, est vendue par son père au maître des forges contre un peu d’argent. Ce dernier pense ainsi contrer un peu la misère. Rose devient la domestique du maître et de sa vieille mère sèche et autoritaire. Elle subit la violence et les abus sexuels sans aucune échappatoire.
Vous l’aurez compris, c’est noir et certains passages sont particulièrement terribles (vous êtes prévenus) mai l'auteur ne joue pas sur la corde du sordide. Dans ce roman choral, il se glisse  dans la peau de Rose et d’autres personnages. Rose dont la personnalité nous touche et force l’admiration, son père rongé par les remords mais aussi Edmond englué dans ses souvenirs et paralysé par la peur, le père Gabriel.  Et la voix de Rose bouleversante par sa sincérité, par sa souffrance désarmante mais aussi par son courage s’élève de ces carnets. Avec une économie de mots, la puissance de l’écriture colle au plus près des personnages et les rend incroyablement vivants de quoi balayer quelques petits bémols (une première partie très prévisible et une certaine « facilité » dans le dénouement).

Alors oui, c'est poignant et ça secoue. L’inhumanité et le destin tragique de Rose parce que née pauvre et de sexe féminin ne peut que bouleverser. Tout en explorant  les âmes de ses personnages, Franck Bouysse a donné à ce livre un souffle romanesque incontestable.

Inspirer la pitié à quelqu'un, c'est faire naître une souffrance pas vécue dans un cœur pas préparée à la recevoir, mais qui voudrait pourtant en prendre une part, sans en être vraiment capable. La pitié, c'est le pire des sentiments qu'on peut inspirer aux autres. La pitié, c'est la défaite du cœur.

Les billets d'Alex, Miscellanées

Lu de cet auteur : Grossir le ciel - Plateau

18 commentaires:

Alex Mot-à-Mots a dit…

Un roman magnifique !

Aifelle a dit…

Il me tente beaucoup.

Dominique a dit…

je suis juste un peu moins enthousiaste que toi, certes l'histoire est puissante et les personnages très bien mis en scène, j'ai juste trouvée que dans le sordide il y en avait juste un poil de trop, en particulier la belle mère effrayante qui m'a fait penser à celle qui veux tuer robin des bois dans le film avec Morgan Freeman, un rien en trop mais j'aime l'écriture de Bouysse alors il est pardonné

Clara et les mots a dit…

@ Alex : oui mais des petits bémols pour l'histoire quand même.

@ Aifelle : pas un coup de cour mis un histoire prenante !

@ Dominique : ah tiens ? Mais c'est pour la première partie et le dénouement que j'ai des petits bémols. Et comme tu le dis vu son écriture, on lui pardonne :). Oh merci pour le film car a'dore cet acteur !

Fanny a dit…

J'ai aussi adoré (pas encore fait de billet) et je n'ai pas pointé les bémols dont tu parles (je me suis laissée guider tout au long de ma lecture en essayant de ne pas réfléchir et de ne pas penser au dénouement)
J'ai adoré ce romanesque.

mimi a dit…

Auteur que j'ai déjà lu et apprécié (grossir le ciel, et, plateau); Celui dont tu parles est dans ma liseuse....

Christelle a dit…

Ohlalala, à priori, trop dur pour mon petit coeur de beurre !

Clara et les mots a dit…

@ Fanny : comme je le dis, mes petits bémols ont été balayés par l'écriture de Franck Bouysse.

@ Mimi : bonne lecture alors!

@ Christelle : certaines scènes sont très dures et la voix de Rose est un uppercut, ça remue (que ça soit pour les petits coeurs en beurre ou d'artichaut :)).

zazy a dit…

Je suis pleine de curiosité quant à ce livre Je note le titre

krol a dit…

J'avais bien aimé Grossir le ciel, j'aime cette noirceur. Je l'ai acheté aujourd'hui celui-ci...

Clara et les mots a dit…

@ Zazy : bien !

@ Krol : oui j'ai vu sur Fb , de bons choix!

Gambadou a dit…

Le titre et l'illustration m'avait déjà interpellés. J'ai un peu peur du côté sordide mais je suis bien tentée.

saxaoul a dit…

Si je le lis, il faudra que je choisisse le bon moment...

Clara et les mots a dit…

@ Gambadou : je trouve la couverture tout simplement superbe !

@ Saxaoul : oui, il est préférable.

Bonheur du Jour a dit…

J'aime beaucoup, beaucoup cet auteur qui écrit, je trouve, extrêmement bien. Je lirai celui-ci, bien sûr. Franck Bouysse est, à mon avis, un immense écrivain.
Bonne journée.

Clara et les mots a dit…

@ Bonheur du jour : Grossir le ciel est mon préféré de cet auteur dont l'écriture est très belle.

Violette a dit…

j'hésite… je ne suis pas fan du sordide à outrance mais je n'ai jamais lu cet auteur et je le tenterais bien !

Clara et les mots a dit…

@ Violette : j'ai une préférence pour Grossir le ciel de cet auteur. Je n'ai trouvé celui -ci sordide mais il y des passages très durs.