vendredi 8 février 2019

Véronique Ovaldé - Personne n'a peur des gens qui sourient

Editeur : Flammarion - Date de parution : Février 2019 - 260 pages et un régal! 

Un jour de juin, Gloria embarque ses deux filles  Stella et Loulou direction l’Alsace avec en point d'ancrage la maison de sa grand-mère  dans la forêt de Kayserheim. Toutes les trois quittent le soleil de la Côte d’Azur et cela va sans dire que Stella l’aînée âgée de seize ans n’est pas très enchantée de cette parenthèse présentée comme des vacances par sa mère.  Car Gloria n'a nullement prévu de revenir.

Est-ce que Gloria fuit quelque chose ou quelqu’un ? C’est la question que l’on se pose et évidemment Véronique Ovaldé ne va pas nous donner la réponse ou les réponses d’emblée. On prend d’abord le temps de faire plus ample connaissance avec Gloria et de son entourage familial. Suite au décès de son père qui l'a élevée jusqu'à l'adolescence, Gloria a pu compter sur tonton Gio un brin paranoïaque  Cet associé et ami de son père l’ayant prise sous son aile, elle  travaille comme serveuse  dans son établissement, un café au nom de La Traînée (ça ne s’invente pas). Et Gloria, jeune fille à l'aube de sa majorité, y rencontre l’amour avec un grand A, le futur père de ses filles en la personne de Samuel un garçon vivant de petits trafics et décédé depuis. Le bonheur se révèle parfait en apparence ou selon toute vraisemblance.  Car peu à peu et très habilement, Véronique Ovaldé instaure de légers flottements, sème le doute et l'entretient d'autant plus que Gloria est délicieusement excessive et attachante. Pour savoir de quoi il s'agit, il faudra le lire car je n'en dis pas plus...

Vif et entraînant avec ses descriptions très justes concernant notamment les figures maternelles et ses mille petits détails qui ont mouche,  ce roman prend un tournant plus sombre avec une réelle tension très bien distillée. L'atmosphère nous harponne, l'écriture de Véronique Ovaldé nous charme avec ses exquises incartades et sa fantaisie.  Elle joue avec le lecteur pour le plus grand de nos plaisirs et on mord à l'hameçon, un régal !

Si elle ne s’aimait pas beaucoup, elle se préférait encore aux autres. Ce qui est une possibilité qui vous sépare de manière certaine de vos contemporains. 

C’est donc l’heure idéale pour parler de Samuel, l’heure argentée, murmurante, confessionnelle, l’heure sentimentale pendant la nuit puisque nous sommes des animaux si emplis de désarroi et si tendres.

Les billets de Cuné, TLivres

Lu de cette auteure : Des vies d'oiseaux - La grâce des brigands - Soyez impudents les enfants

16 commentaires:

keisha a dit…

L'occasion pour moi d'enfin accrocher à l'auteur? ^_^

Clara et les mots a dit…

@ Keisha : je suis certaine que tu l'aimeras ! Son précédent livre avait une déception pour moi mais celui-ci est très, très bien !

zazy a dit…

Peut-être un retour vers cette auteure. Je le trouverai à la bib

krol a dit…

J'ai déjà essayé de lire cette auteure, elle ne m'avait pas convaincue. Mais tout le monde dit le plus grand bien de celui-ci, alors tenterais-je ?

Aifelle a dit…

Je n'en entends que tu bien que ce roman et ce serait peut-être enfin l'occasion de faire connaissance avec l'auteure.

Clara et les mots a dit…

@ Krol : son precendent roman m'avait déçue mais là je suis plus qu'enthousiaste !

Kathel a dit…

Euh, je crois, après deux ou trois tentatives, que cette auteure n'est pas pour moi...

Clara et les mots a dit…

@ Aifelle : oui, très bonne idée!

Clara et les mots a dit…

@ Kathel : ah zut alors, j'adore son écriture!

Karine a dit…

Je ne lis que du bien sur ce roman. Du coup, il va falloir que je le lise.

Alex Mot-à-Mots a dit…

J'essayerai de nouveau de lire cette auteure avec ce titre.

Jérôme a dit…

Je n'ai jamais été séduit par les romans d'Ovaldé, je ne sais pas si celui-ci ferait exception à la règle...

Nicolemotspourmots a dit…

Lecture prévue... j'aime bien son univers alors je l'ai forcément en ligne de mire (dès que... ;-) )

Géraldine a dit…

J'étais tentée par ce roman, et puis j'ai entamé un autre livre de cette auteure, et je n'accroche pas du tout. Donc je m'interroge sur mon envie de me ruer sur celui-ci. D'ailleurs, je vois que tu as lu "mon" roman en question, je vais aller faire un tour sur ton billet !

Clara et les mots a dit…

@ Karine : après avoir été déçue par son précédent roman je suis réconciliée avec cette auteure.

@ Alex : oui, essaie avec ce titre.

@Jerôme : avec son écriture , c'est l'alchimie ou non pour le lecteur et j'aime ses univers !

@ Nicole : bonne ( future lecture:)) !

@ Géraldine : son écriture est un pur ravissement pour moi après il faut l'aimer.

Gambadou a dit…

Tu es très tentante