jeudi 16 août 2012

Marc Durin-Valois - La dernière nuit de Claude Eatherly


Editeur : Plon - Date de parution : Août 2012 - 340 pages passionnantes et un coup de cœur !

Etats-Unis,Texas, 1949. A vingt-trois ans, Rose Cruder est une photographe indépendante pleine d’ambition. Jusque là, elle n’a couvert que des faits locaux sans envergure. Sa vie bascule quand elle assiste au  procès de Claude Eatherly, gérant de station service,  arrêté pour alcool au volant et qui selon certaines personnes aurait participé à la mission Hiroshima. Obstinée, Rose ne va pas lâcher prise et enquêter à son sujet. Le 6 août 1945, Claude Eatherly pilotait le "Straight Flush" qui précédait le bombardier  "Enola Gay". Avec comme mission d’indiquer si les conditions météorologiques permettaient ou non  le largage de la première bombe atomique.

Avertissement : une fois commencé, il est très, très difficile de reposer ce livre!

Après Chamelle et Les Pensées sauvages, quel plaisir de retrouver Marc Durin-Valois avec un tel livre  ! Rose Cruder passionnée par son métier de photographe indépendante est une jeune femme têtue. Après avoir appris des informations sur le passé de Claude Eatherly et mené des recherches,  elle se retrouve en possession du journal écrit soi-disant par le pilote. Une semaine après l'avoir rencontré, celui-ci  fait une tentative de suicide. L’ancien pilote semble visiblement rongé par le poids de sa responsabilité. Mais Rose veut découvrir la vérité à son sujet et elle va le suivre durant trente ans écartant du coup  toute possibilité d’évoluer professionnellement. Claude Eatherly  alternera les  séjours à l’hôpital psychiatrique de Wako et ceux  en  prison pour des cambriolages. Durant toutes ces années, la conscience collective s’est modifiée et des mouvements pacifistes ont vu le jour. En 1959, après la diffusion  du  film "Hiroshima mon amour" en France, Günther Anders un intellectuel autrichien débute une correspondance avec Claude Eatherly. Devenu une figure du pacifisme anti-nucléaire aux Etats-Unis et en Europe, il jouit de sa notoriété soudaine et veut jouer pour le cinéma.  Si au départ Rose était  fascinée par Claude Eatherly, elle sera en proie aux doutes et éprouvera même du dégoût envers lui car elle apprendra d’autres faits le concernant . 
Qui est vraiment cet ancien pilote qui aimait l’alcool, les filles et le poker ? Un manipulateur, un schizophrène, un homme écrasé par la culpabilité ou alors qui n'a  pas digéré de ne pas avoir été le héros d’Hiroshima à la place de Paul Tibbets?  
Je n’en dis pas plus sur ce livre !  

J’ai lu ce roman en apnée totale où Marc Durain-Valois instaure une intrigue et un suspense !  S’il y a l’histoire de Claude Eatherly (qui a vraiment existé) et celle de Rose, le contexte historique et les évènements  sont très bien rendus et surtout très intéressants !
La psychologie des personnages est creusée et en plus  l’écriture est superbe ! Une très belle lecture captivante, un coup de cœur  !!! (Et au final un livre-hérisson). 

Les choses me semblaient en tous cas transparentes : hanté par les fantômes d’Hiroshima, l’ancien pilote avait essayé dans un  geste désespéré de se supprimer. Les détails de sa tentative avortée étaient parus dans un journal local. Un vétéran du nom d’Eatherly- rien de plus précis- avait avalé des médicaments dans la nuit, une trentaine de comprimés. Sa femme avait téléphoné aux urgences. Conduit à l’hôpital, il avait été tiré d’affaire par aspiration gastrique. A l’époque, faute de recul, j’étais bouleversée. En réalité, tout cela n’était pas si affolant. Un militaire, lorsqu’il veut se tuer, ne se rate pas.

Les billets de Cathulu, Ys



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...