mardi 21 août 2012

Pierre Lemaitre - Cadres noirs

Editeur : Le livre de poche -date de parution : 2011 - 444 pages qui ne se lâchent pas!

A cinquante-sept ans, Pierre Delambre est un ancien DRH qui pointe au chômage depuis quatre ans. Pôle emploi, les petits boulots  avec en prime l’humiliation d’être devenu un homme dont aucune entreprise ne veut. Il ne croit plus pouvoir décrocher  un emploi dans son secteur. Alors quand il reçoit une convocation pour un entretien, il est décidé à ne pas laisser passer sa chance.

Le chômage chez les seniors est  un problème toujours irrésolu et  toujours d’actualité. A cinquante-sept ans, Pierre Delambre est lessivé, vidé. Quatre années de chômage ont suffi. Sans compter les difficultés financières qui sont apparues même si sa femme travaille. L’appartement n’est pas fini d’être payé et le bas de laine est presque épuisé. Il en est réduit à  des jobs alimentaires dont il n’ose pas parler à son épouse et à ses filles. Et justement il s’est fait virer du dernier. L’espoir renait quand il reçoit une convocation pour un entretien. La batterie de tests passée,  il est retenu ainsi que trois autres candidats pour une ultime épreuve. Une simulation de prise d’otages où les candidats devront juger le sang-froid, le comportement de certains cadres de l’entreprise. Ces derniers n’étant évidemment au courant de rien. La femme d’Alain est effrayée par ce mode de recrutement et lui demande de laisser  tomber. Mais Alain est décidé à tout pour avoir ce boulot. Une quête du Saint Graal où il ment, emprunte de l’argent  pour enquêter sur les autres candidats. Le début de la descente aux enfers est amorcée. Et quand quelqu'un lui confie qu'il n'est n’est qu’un simple  figurant depuis le départ et qu’il  n’aura pas ce travail, Pierre ne va pas en rester là.  Je ne vous en dis pas plus !
Malgré une  fin convenue où les ficelles sont un peu grosses, ce thriller psychologique est diablement efficace !  J’ai été tenue en haleine par les nombreux rebondissements et même si Alain dépasse toutes  les limites, je n'ai pas pu m'empêcher de  ressentie de l'empathie pour lui.
Avec ce livre, Pierre Lemaitre avance brillamment sur le terrain social avec la vision du monde du travail assez proche, hélas, de ce qu’elle est ( pour le moment, les simulations de prises d'otages ne rentrent pas (encore) dans les processus de recrutement...).

De cet auteur, mon préféré est toujours Robe de marié ( lu également  Travail soigné et Alex).

Ce qui est difficile ce n'est pas d'être chômeur, c'est de continuer à vivre dans une société fondée sur l'économie du travail. Où que vous tourniez les yeux, il n'est question que de ce qui vous manque.

De nombreux billets sur Babelio




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...