mardi 12 février 2013

Dès que le vent soufflera...


Dimanche dernier, ballade près des quais. Soudainement, on a entendu un bruit de moteur puissant et  régulier,  une fumée noire s'est  élevée dans le ciel. L’Abeille Bourbon que j’ai toujours vu à quai se préparait à partir. Un coup de vent assez fort et elle va se positionner vers Ouessant. Au cas où, prête à intervenir.

On a rebroussé chemin, l’équipage s’activait et en rien de temps de temps, elle s’est éloignée.  Des manœuvres maintes fois répétées , un air de ballet millimétré où l’erreur n’est pas permise. Nous n’étions pas seuls à  la regarder dans un silence quasi cérémonial. Avec un  respect  naturel car dès que le vent soufflera, la mer reprend ses droits et quelquefois des vies...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...