jeudi 15 août 2013

S.J. Watson - Avant d'aller dormir


Éditeur : Pocket - Date de parution : Mai 2013 - Traduit de l'anglais par Sophie Aslanides - 470 pages complètement addictives !

Quand Christine se réveille tout lui est inconnu : l'homme qui dort à ses cotés, la maison. Après la fête étudiante, aurait-elle suivi cet homme qui semble avoir cinquante ans ? Deux détail la choquent : ses mains sont ridées et elle porte une alliance. La panique et la peur l'envahissent car elle ne souvient pas de cette nuit ou de la fin de la soirée d'hier. Et quand elle découvre dans le miroir qu'elle n'a plus vingt mais au moins le double elle croit un à un cauchemar. Pourtant le cauchemar est bien réel. Ben son mari lui explique qu'il sont mariés depuis longtemps, qu'elle a un eu un accident et que depuis elle souffre d'une forme particulière d'amnésie. Chaque matin, sa mémoire est vide de tout souvenir. Une fois Ben parti au travail, elle reçoit un appel d'un certain Docteur Nash qui lui dit de l'aller lire le journal qu'elle tient. Il sait où elle le met en sécurité. Dans le journal, la première phrase l'interpelle " ne pas faire confiance à Ben".

Voilà un très bon thriller comme je les aime : complètement addictif et dont on tourne les pages avec frénésie ! Pour Christine, chaque journée est une horreur à vivre. Elle ne se rappelle de rien ou de quelques souvenirs d'enfance. Ben son son mari lui montre des photos d'eux mais sa  mémoires semble vierge. Cependant les conseils du docteur Nach sur l'écriture portent leurs fruits. Des moments brefs, un visage, un lieu lui reviennent par flash. Mais Ben si prévenant avec elle ne lui dit pas toute le vérité sur son passé. Pourquoi ? Christine découvre qu'elle avait publié un premier roman et surtout qu'ils ont eu un fils Adam. Pourquoi Ben lui ment-il? Et pourquoi le docteur Nash ne lui a pas dit qu'elle n'a pas été renversée par une voiture mais retrouvée errante près d'un hôtel où elle avait loué une chambre ?

A partir des souvenirs de Christine et de ce que Ben lui a raconté, un puzzle incomplet se dessine avec des incohérences. Christine ne révèle pas à Ben que certains souvenirs réapparaissent, qu'il ne lui a pas tout révélé.

L'adrénaline monte au fur et à mesure que les pages se tournent car on veut savoir ce qui est vrai ou faux, ce qui est souvenir ou illusion. Aucun temps mort car l'intrigue est fichtrement bien ficelée ! Du bonheur ! 

Le billet de Noukette qui renvoie à plein d'autres liens et des paquets d'avis sur Babelio


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...