dimanche 15 décembre 2013

Les Garçons et Guillaume, à table !


Réalisé par Guillaume Gallienne,
Avec Guillaume Gallienne, André Marcon, Françoise Fabian
Synopsys : Le premier souvenir que j’ai de ma mère c’est quand j’avais quatre ou cinq ans. Elle nous appelle, mes deux frères et moi, pour le dîner en disant : "Les garçons et Guillaume, à table !" et la dernière fois que je lui ai parlé au téléphone, elle raccroche en me disant : "Je t’embrasse ma chérie" ; eh bien disons qu’entre ces deux phrases, il y a quelques malentendus.

Guillaume Gallienne nous parle dans ce film de lui et de sa famille. Nombrilisme ? Non loin de là. Car avec humour, brio et sensibilité, il lève le voile sur ce que cache « Les Garçons et Guillaume, à table ». Troisième enfant et dernier garçon d’une famille bourgeoise, sa mère aurait voulu que Guillaume soit une fille. Enfant n’aimant pas le sport à l’inverse de ses frères, il passe beaucoup de temps avec sa mère qu'il aime et admire. Il observe ses mouvements, possède la même voix qu’elle, aime rêver de Sissi et se convainc qu’il est une fille. Son père le regarde de travers, il est le centre de moquerie de ses frères et sa mère laisse planer le doute en lui disant qu’on peut être un garçon et aimer un garçon. L'adolescence marquée par des années de pensionnat où il est traité de pédale, puis la psychanalyse car Guillaume est perdu, il se cherche.

Je n’en dirai pas plus sur ce film qui est joué brillamment  (l'acteur interprète aussi sa mère). Le parcours de Guillaume Gallienne pour enfin savoir qui il est, l'analyse de l'influence de sa mère, l’homosexualité et l’hétérosexualité sont abordés sans tabou mais avec une vraie finesse. Sans oublier un bel hommage aux femmes !  J’ai souri, j’ai ri et j’ai été touchée !

AifelleDasolaGambadou et Géraldine en parlent aussi.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...