vendredi 1 mars 2013

Sébastien Ayreault - Loin du monde


Éditeur : Au Diable Vauvert - Date de parution : Janvier 2013 - 143 pages vives et lucides!

Maulévrier, la banlieue de Cholet et les années 1980. Pour David âgé de dix ans il y a les copains, l’école, sles parents et les règles établies,  les filles intrigantes. Un pied dans l’enfance et un autre hésitant à en sortir. Son père est mécano dans un entreprise écoute Johnny et fume des gauloises. Sa mère travaille une imprimerie, une seule voiture la R12 pour le couple.

A travers le regard et la voix de David, il s’agit de toute une époque qui nous est restituée. Pas de langage châtié mais des jurons pour ce gamin adepte de Tintin. On retrouve les expressions d'une époque, la vie d’une couple qui ne roule pas sur l’or et dont toutes les générations habitent dans le même coin. Olga, l'arrière grand-mère percluse de méchanceté à qui on va quand même rendre visite pour ses commissions. Pas vraiment la joie pour David qui s’ennuie, essaie de comprendre le monde qui l’entoure. Pour se donner de la contenance ou par curiosité, il crapote sa première cigarette et cherche à savoir ce qu’il y a exactement dans la culotte des filles. La peur du chômage existe déjà. Le père part travailler à Angers et ne rentrera que le week-end. Trop loin et trop cher. Un père aimant et simple, le héros de David. Bien entendu, il y a un caïd celui devant lequel on n'ose rien dire à l'école, les vrais et faux copains.
Je n’en dirai pas plus sur ce livre sans mièvrerie, au style très direct. Photo d’une famille, d’un milieu social sans pathos ou misérabilisme dans une petite ville de province. Entre les les questionnements et  l'insouciance  de David, les désillusions et les joies naissent. La violence de la vie se fera connaître elle-aussi.

Un roman frais, juste mais touchant, lucide qui réveille bien des souvenirs cachés au fond de notre mémoire.  
Seuls petits bémols : j'ai pressenti la fin,  le langage de David  m'a un peu lassée...Mais Sébastien  Ayreault n' a pas choisi  la facilité et relève haut la barre toutes les difficultés ! 
Un jeune auteur à suivre en tout cas !

Le billet d'Yvon

14 commentaires:

keisha a dit…

La poire, c'était pas la R14?

Gwenaelle a dit…

J'ai tiqué sur le même truc que Keisha : la Poire, c'était la R 14 et pas la R 12! Les années 80 sont à la mode en ce moment...

Clara a dit…

@ Keishz et @ Gwen : c'était pour voir si vous suiviez.. Les années 80 sont en effet à la mode car notre enfance et adolescence ou début de vie active n'étaient pas si mal que ça tout compte fait !
Et quand on avance dans l'âge (sans être sénile pour autant) les souvenirs d'années heureuses permettent de confronter cette ère (depuis le temps que ça dure) de crise économique dont on ne voit pas la fin du tunnel.

liocine a dit…

sympa le commentaire sur ce livre mais ça ne me donne pas trop envie .. il faut dire qu'en ce moment le retard dans mes lectures me fait carrément peur , tant pis pour ce livre qui a l'air bien sympa je le laisse de côté
Luocine

Yv a dit…

Pourquoi pas, tout cela se passe pas très loin de chez moi (Cholet est à environ 35 minutes par la 4 voies) et à Maulévrier, il y a un beau jardin oriental.

Aifelle a dit…

Les années 80 ? Je piquais déjà ma crise personnelle hi hi .. pas envie de revenir en arrière.

Asphodèle a dit…

C'est pas loin de chez moi !!! Je le note mais pas tout de suite, bouh ! Je confirme également pour renault14=poire (une des premières voitures que j'ai conduite...)

Clara a dit…

@ Luocine : aucune date de péremption soit tranquille !

@ Yv : tu devrais aimer même sans le côté géographique !

@ Aifelle : non, toi ???

@Asphodèle : du coup, j'ai passé en revue toutes le ancienne Renault.. une vraie machine à remonter le temps surtout avec R16!

Manu a dit…

Ah ben oui, les années 80, finalement, c'était pas si mal ;-)

antigone a dit…

Pas de nostalgie des années 80 pour ma part, ce ne sont pas mes meilleurs souvenirs... ;) !! Et comme j'ai lu quelques bon romans sur le sujet, je vais passer !

Jérôme a dit…

Il pourrait bien me tenter ce titre. J'ai quelques bons souvenirs des années 80.

Alex Mot-à-Mots a dit…

Malgré ton avis positif, je ne suis pas tentée.

Clara a dit…

@ Manu : oui !!!!Je veux remonter le temps !Je vais sortie mes CD, yes! ( mais pas de Johnny pour moi...)

@ Antigone : pas forcément me meilleurs personnels aussi mais les années 80 c'était quand même bien...Nostalgie d'une époque plus gaie qu'aujourd'hui ! Où est mon foulard rose fluo ? !

@ Jérôme : ah enfin, monsieur se décide....)

@ Alex : as you want !


Géraldine a dit…

Les années 80, j'en garde un souvenir nostalgique que je tiens à conserver. j'ai l'impression que ce livre irait plutôt à contre courant non ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...