samedi 14 septembre 2013

Christophe Ono-dit-Biot - Plonger


Éditeur : Gallimard - Date de parution : Août 2013 - 444 pages et un avis mitigé...

César journaliste parisien rencontre par hasard une jeune femme. Attiré par sa beauté, il remonte le fil jusqu’à elle. Paz est photographe d’origine espagnole. Espérant déclencher un intérêt de sa part, il écrit un article sur son travail. Paz en effet se manifeste mais pour lui indiquer qu’il n’a rien compris à sa démarche. Non seulement la carrière de Paz se met en route mais surtout c’est sur la base de cette erreur ou de ce malentendu qu’un amour sulfureux voit le jour entre eux. De cette relation, Hector naîtra. Un enfant voulu par César. Et c’est à Hector âgé de quatre ans que César écrit pour lui parler d’eux, de sa mère Paz.

Christophe Ono-dit-Biot  est lui-même journaliste et grand reporter donc beaucoup de propos tenus par César doivent être ceux de l’auteur. Ce qui se conçoit car tout écrivain dépose dans un roman une part de lui infime ou plus importante. Mais les considérations sur l’Europe culturelle qui s’étiole et sur l’art tenues dans des dîners, des réceptions ont eu tendance à me mettre en retrait de ce récit. Car il y a en a beaucoup. Trop à mon goût. Pourtant j’ai continué  ma lecture car il s'en dégage un certain magnétisme.
Au fil des pages, on ressent que Paz si gaie et si solaire se flétrit et César perd de sa confiance qui est agaçante ( il a tout vu ou presque). Tous deux se lézardent de manière différente et Paz s’écarte irrémédiablement.

Les dernières pages prennent toute leur intensité. Christophe Ono-dit-Biot possède une écriture élégante et comme pour l’histoire, elle devient à fleur de peau à mesure que les pages se tournent.

Un avis mitigé au final car un certain ennui a pointé son nez et c’est dommage !

Les billets d'Anne, Leiloona, LucieNoukette, SophieLit,  Valérie


32 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour Clara, je préfère m'en tenir à ton avis sur ce livre. Merci.

Leiloona a dit…

Je comprends ton avis : vous êtes nombreuses à avoir été agacées par ces réflexions sur l'art. Je crois que mon "parisianisme" a adoré ce tourbillon de la capitale. ;)

Valérie a dit…

Moi j'ai adoré les réflexions sur l'art et le fait que je sois tombée, à Venise, sous le charme de ce garçon à la grenouille a contribué à mon plaisir. J'ai aussi adoré la relation à son fille et puis, quelle écriture! Je suis passée tout près du coup de coeur, mais il y a la fin qui m'a moins emballée.

Valérie a dit…

Moi j'ai adoré les réflexions sur l'art et le fait que je sois tombée, à Venise, sous le charme de ce garçon à la grenouille a contribué à mon plaisir. J'ai aussi adoré la relation à son fille et puis, quelle écriture! Je suis passée tout près du coup de coeur, mais il y a la fin qui m'a moins emballée.

Aifelle a dit…

Je ne peux pas dire que je sois très tentée par ce genre de roman, mais comme il vient bientôt dans ma librairie, je vais aller l'écouter, il me fera peut-être changer d'avis.

leslivresdegeorgesandetmoi a dit…

En lisant ton avis et celui de Sophie j'avais cru déceler un petit côté parisianisme et je trouve le terme dans le com de Leiloona, ce qui me confirme un peu ! Un roman sans doute qu'il faut lire pour s'en faire soi même une idée car les avis sont assez différents !

Estelle Calim a dit…

J'avais lu Birmane de cet auteur et celui ci me tente, mais les avis sont apparemment assez mitigés. A voir si je le croise.

Irrégulière a dit…

Ah, les réflexions sur l'art ne m'ont pas du tout ennuyée, au contraire !

Anonyme a dit…

Nous avons eu le même ressenti donc... !

Sophielit a dit…

Nous avons eu le même ressenti donc... !

keisha a dit…

Comme d'habitude, je reste impavide, on verra la bibli ou si j'ai le temps (dis donc, tu enchaines les nouveautés françaises! ^_^)

Mango a dit…

Intéressée par cet auteur mais peut-être pas avec ce livre-ci alors!

Jérôme a dit…

Pas du tout intéressé. C'est trop proche de l'autofiction que j’exècre.

luocine a dit…

c'est sympa quelqu'un qui avale toute la rentrée littéraire ça permet de moins se tromper!!
je me demande comment tu fais pour lire aussi vite !
Luocine

Valérie a dit…

Quand Jérôme parle d'autofiction, je ne comprends pas. Ce n'est pas une autofiction. Comme dans tout roman, il y a sans doute des aspects liés à la vie de l'auteur mais rien à voir avec Delphine de Vigan par exemple.

Valérie a dit…

Quand Jérôme parle d'autofiction, je ne comprends pas. Ce n'est pas une autofiction. Comme dans tout roman, il y a sans doute des aspects liés à la vie de l'auteur mais rien à voir avec Delphine de Vigan par exemple.

Mélopée a dit…

Effectivement ça me paraît assez ennuyeux. Je vais passer je crois.

Anis a dit…

Il ne recueille pas vraiment l'adhésion des lecteurs.

antigone a dit…

Je vais suivre ton avis je pense... Lucie semblait également timidement emballée.

gambadou a dit…

Il n'est pas dans ma "wish list" de la rentrée, et je ne pense pas le rajouter !

Un autre endroit... a dit…

Je ne sais pas si j'ai envie de lire ce livre mais un diner avec l'auteur par contre... :-)

Clara a dit…

@ Anonyme : d'autres ont plus aimé que moi !

@ Leiloona : non c'esst pas ce parisianisme qui m'a m'agacée car je pense que l'on retrouve dans d'autres grandes villes de province ce qui gravite autour de l'art Réceptions, cocktails où il faut être vu et où entre gens du milieu on s'auto-félicite, on complimente l'autre en pensant le contraire et où l'on se gargarise de flatteries. Un peu de vitriol dans ces mondanités hypocrites aurait été aurait été le bienvenu !

@Valérie: je crois que ce livre plaira ou non.. J''ai déteste César pour avoir fait en sorte que Paz tombe enceinte ! Pour moi c'est d'un égoïsme !

@ Aifelle : sans compter un physique qui n'est pas désagréable)!

@ George : oui à chacun de se faire sa propre idée.. . Pour le côté parisianisme, je te renvoie à ma réponse à Leiloona.

@ Estelle Calim : oui, des avis partagés !

@ Irrégulière : le coté "leçon" m'a refroidie..

@ SophieLit : je vais lire ton billet!

@ Keisha : cette semaine,je parlerai également de des nouveautés étrangères:)!Oui, M'dame!

@ Mango : je pense que je lirai son premier roman !

@ Jérôme : je me suis peut-être mal exprimée. L'auteur étant journaliste, ses réflexions sur le monde actuel reflètent sûrement sa pensée. Mais de à parler d'autofiction : non.

@ Luocine : :))))

@ Valérie : oui ce n'est pas de una autofiction. Nous sommes d'accord.

@ Mélopée : je dis ennui, certains diront ravissement..


@ Anis : un livre qui partage, c'est certain!

@ Antigone : peu d'enthousiasme débordant sur ce livre en effet !

@ Gambadou : à lire à l'occasion en biblio pour se faire sa propre idée..

@ Un autre endroit : ohohoho! il est plus que plaisant à regarder... !

Valérie a dit…

Je suis d'accord avec toi sur l'égoïsme de César, à plein d'éagrds d'ailleurs. Ca me l'a rendu humain.

Alex Mot-à-Mots a dit…

Tiens, voilà un roman que lequel j'ai envie de me faire ma propre idée.

Philisine Cave a dit…

Mais c'est qu'il est mignon tout plein, le Cricri ! Bon à part cela, j'ai lu de lui, Birmane, récit sympathique mais qui s'apparente trop au journalisme versus reporter. Celui dont tu parles ne me tente pas du tout, mais alors vraiment pas. (je précise, ce n'est pas de ta faute !). Bises, ma belle.

Géraldine a dit…

Et bien écoute, je verrai, puisque l'Irrégulière me l'a prêté !

Clara a dit…

@ Valérie : oui mais on fait décide d'avoir un enfant à deux... quel égoïsme!

@ Alex : yapkuka...

@ Philisine : un physique à se pâmer ( vite, mes sels!) !

@ Géraldine : alors aimeras-tu ou non? La suite au prochain épisode ..

Stephie a dit…

Je suis en plein dedans, je reviens très vite ;)

Noukette a dit…

Un avis assez proche du mien finalement : un roman à la fois fascinant et agaçant...!

Clara a dit…

@ Stephie : oui !

@ Noukette : oui, nos ressentis se rejoignet Miss!

Emma a dit…

Je passe, j'avais lu Birmane, j'ai aimé mais pas de coup de coeur.

Clara a dit…

@ Emma : pas de regret alors!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...