samedi 21 septembre 2013

Pierre Lemaitre - Au revoir là-haut


Éditeur : Albin Michel - Date de parution : Août 2013 - 564 pages et un vrai plaisir de lecture ! 

2 novembre 1918, le soldat Albert Maillard est sauvé de la mort par le soldat Edouard Pericourt. Ce dernier en aidant bravement son camarade est blessé grièvement au visage. A partir de ce moment, Albert va veiller sur Edouard à la gueule cassée et les deux hommes vont devenir inséparables.

S’en suit l’armistice et des hommes démobilisés dont la France ne sait que trop que faire. Pour la famille riche et aisée d’Edouard, celui-ci est mort au combat. A la demande d’Edouard, Albert a falsifié des documents. Un autre homme est au courant : le lieutenant Henri d'Aulnay-Pradelle qui est élevé au rang d’héros. Pourtant, il n’a que l’étoffe d’un arriviste peu scrupuleux et avide d’argent. Il s’est marié à la sœur d’Edouard pour profiter du carnet d’adresse influent de son beau-père. Son épouse n’est pas dupe de ses liaisons et son beau-père le considère comme un bon à rien. Et Pradelle a flairé un bon filon car le pays se retrouve avec des milliers de morts entassés dans des charniers à qui l’on doit offrir un lieu de repos décent. Son entreprise remporte le marché et il s’enrichit de manière écœurante. Sans regret et sans morale. Pendant ce temps, Edouard et Albert survivent misérablement. Edouard est devenu accro à la morphine et Albert enchaîne les petits boulots pour lui en procurer. Il n’a pas retrouvé sa place de comptable d’avant guerre et sa fiancé l’a remplacé. La mère patrie les a oubliés financièrement et socialement tout comme leurs concitoyens. Edouard ne se montre jamais, gueule cassée dont ce qui reste de visage est effrayant. Il ne dessine plus alors que c’était son grand plaisir. La France occupée par ses soldats morts lance un appel d’offre pour des monuments aux morts. Et Edouard a une idée, une escroquerie qui leur permettra à lui et à Albert d’être riches grâce à son don de dessinateur. Je n’en dirai pas plus sur l’histoire, ni pourquoi Albert veut se venger de Pradelle depuis cette journée du 2 novembre 1918.

Ce roman est fichtrement bien rythmé et l’auteur nous immerge dans cette période de l’après Grande Guerre. Grise, peu glorieuse avec l’argent fait sur le dos des morts, les arnaques, les magouilles entre personnes des mêmes cercles au bras long. Avec une écriture vive qui crisse aux oreilles ou qui sait se faire diablement cynique pour nous interpeller, les pages se tournent à toute allure !

Un roman avec un vrai suspense, un contexte historique creusé. Certains diront que ces trois personnages ont tout des deux gentils et du méchant. Ce serait nier le talent de Pierre Lemaitre qui nous campe des personnages plus vrais que nature et qui nous réserve des surprises. 
L'auteur habitué à jouer avec nos nerfs, à nous glacer le sang et à nous tenir en haleine a habilement retourné sa veste d’écrivain dans un genre où je ne l’attendais pas en nous offrant un premier roman.
Un vrai plaisir de lecture sur toute la ligne! Je me suis régalée! 

Même si la pauvreté, des deux côtés, remontait à la première dynastie, Madeleine avait cela dans son histoire, le manque, la gêne, c'est comme le puritanisme ou la féodalité, ça ne se perd jamais tout à fait, les traces suivent les générations.

Les billets d'Argali, Cuné, DominiqueStephie, Ys

Lu du même auteur : Alex - Cadres noirs - l'excellent Robe de marié - Sacrifices - Travail soigné




44 commentaires:

Dominique a dit…

Un livre formidable je ne sais pas s'il obtiendra un prix mais manifestement il a trouvé son public
Merci pour le lien

Clara a dit…

@ Dominique : rythmé, l'écriture est vive et les personnages sont superbement décrits! Il revient revenir sur cette période : pointer du doigt les magouilles, la France oublieuses des soldats survivants avec talent ! le tout est très réussi! J'ai vraiment pris du plaisir mais vraiment beaucoup à le lire!

Aifelle a dit…

Il va devenir incontournable celui-là ! je le prendrai à la bibliothèque, un peu plus tard.

mimi a dit…

A obtenu la semaine dernière le prix des libraires de Nancy-Le point..... Il est sur ma pile car j'ai très envie de le lire....Je pense donc ne pas être déçue....

Clara a dit…

@ Aifelle : un grand plaisir de lecture!

@ Mimi : ce premier prix annoncerait-il d'autres?

Sandrine a dit…

J'étais certaine qu'il te plairait. Je suis comme toi, j'aime les romans romanesques qui saisissent le lecteur et le transportent le temps de quelques heures.

Clara a dit…

@ Sandrine : et quelle écriture !!! Tu as vu juste!

Stephie a dit…

Ca fait plaisir de voir qu'il peut exceller dans quelque chose de tout à fait différent du polar.

Kathel a dit…

Je le lirai, c'est sûr ! il a tout pour faire une superbe lecture !

argali a dit…

Encore un avis positif et un très beau billet.
J'ai aimé cette histoire d'amitié dans une époque cynique et difficile. Une belle histoire joliment contée. Sûrement un Goncourt des Lycéens, peut-être plus.
Merci d'avoir placé un lien vers mon billet.

Cécile a dit…

Il m'attend bien sagement, j'ai hâte de le lire à mon tour.

Coeur Bressane a dit…

Voilà encore un roman de la rentrée littéraire qui me tente beaucoup. Je viens de me l'offrir, je le lirais donc très bientôt.

Irrégulière a dit…

J'ai l'impression que c'est un des incontournables de la rentrée...

Didi a dit…

Coucou,
j'ai hâte de le lire je me le suis acheté tant j'en entends du bien et tant l'écriture de Lemaitre m'avait plu dans Robe de Marié.
Bisous et bon WE

Coccinelle a dit…

Bonjour Clara, jamais lu cet auteur mais ce roman m'intéresse bien. Bon weekend.

Ankya a dit…

Je connais les polars de Pierre Lemaître qui sont géniaux et bien menés. Je l'ai vu à La grande Librairie présenter ce livre-là et ça m'a donné très envie de le lire.

keisha a dit…

Là, il va falloir que ma bibli s'y attaque!

Noukette a dit…

En voilà un qui me fait très très envie !!! Savoir prendre les virages, ce n'est pas si évident pour un auteur !

sylire a dit…

J'avais beaucoup aimé "Robe de marié". Celui-ci me tente beaucoup, bien que très différent, visiblement.

Jérôme a dit…

Il me semble que ça va être le roman de la rentrée, non ?

Asphodèle a dit…

On en parle beaucoup en bien depuis sa sortie mais visiblement il a les qualités pour ! Je le lirai sûrement ! D'autant que je ne connais pas l'auteur, shame ! ;)

Clara a dit…

@ Stephie : oui, tout à fait!

@ Kathel : du vrai plaisir!

@ Argali : je le vois bien obtenir le Goncourt des Lycéens....

@ Cécile : j'ai hâte de connaître ton avis!

@ Coeur Bressane : bonne lecture:))) et merci de ta venue!

@ Irrégulière : ce n'est pas le roman du siècle mais un très grand bon moment et du plaisir!

@ Didi : Robe de marié est un bijou!

@ Coccinelle: si tu veux le lire en policier, je te conseille Robe de marié!

@ Ankya : je la regarderai en replay demain...

@ Keisha : oh que oui :))))

@ Noukette : ce roman a un vrai suspense, bien rythmé et sans temps mort !

@ Sylire : je ne peux que le conseiller !

@ Jérôme: un des romans de la rentée, oui !

@ Asphodèle : un bon roman sans temps mort et une écriture qui cherche, cerise. On a l'impression d'être à leurs côtés et la psychologie des personnages n'est pas oubliée!

zarline a dit…

Jamais encore lu Lemaitre mais je suis très tentée de le découvrir dans ce nouveau registre. C'est noté!

Bonheur du Jour a dit…

Je suis en plein dedans. Une très belle lecture.

Leiloona a dit…

Je le commencerai pendant les vacances, parce que là, euh, comment dire, je n'aurais pas le temps ! :P

cathulu a dit…

Taguée tu es!:)

Galéa sous les galets a dit…

ça fait longtemps (enfin un mois quoi) que j'ai très envie de le lire. Hâte, hâte, hâte!!

claudialucia a dit…

Oui, on en parle beaucoup! A lire donc!

Yv a dit…

je n'avais pas aimé Robe de marié, mais celui-ci à l'air très différent

antigone a dit…

Vous semblez toutes plutôt conquises par Pierre Lemaître... C'est un auteur à découvrir en ce qui me concerne. Mais ce sera pour plus tard !! Car je suis très en retard dans mes lectures... très très.

Géraldine a dit…

Mon libraire m'a dit qu'il se lisait comme un thriller ! Perso, c'est le nombre de pages qui me rebute. Aura-t-il le Goncourt des lycéens ? A suivre !

Clara a dit…

@ Zarline : un plaisir de lecture, ce serait dommage de s'en priver !

@ Bonheur du jour : :))))

@ Leiloona : débordée Miss:)?

@ Cathulu : le troisième qui m'attend :)!tsttt....

@ Galéa : il faut savoir se faire plaisir alors fonce!!!

@ Claudia : oui !!!!

@ Yv : tu aimeras vu le contexte historique, j'en suis certaine!

@ Antigone : toi aussi??? no stress!

@ Géraldine ; oui il se lit comme un thriller et on ne voit pas les pages défiler !

Alex Mot-à-Mots a dit…

Je l'attends avec impatience à ma BM, cela me changera de ses polars.

Clara a dit…

@ Alex : tu vas aimer!!!!

Philisine Cave a dit…

Pour moi, Lemaitre est inconnu et non, je n'ai pas hiberné cet été !!! Donc j'ai compris, il me reste un peu de lectures à combler (au cas où j'en manquerai)

Clara a dit…

@ Philisnne : lis Robe de marié en thriller et celui-ci en roman!Et hop deux lectures!

Khadielit a dit…

J'hésitais à le lire... Je crois que tu viens de me convaincre ! :)

lasardine a dit…

ce sera, je pense, un de mes prochains achats!

Clara a dit…

@ Khadilie ; super !

@ lasardine : tu ne le rejetteras pas !

Maudapl a dit…

Moi aussi j’ai adoré cette lecture, j’ai trouvé le livre grandiose... J’espère qu’il obtiendra un prix !!

Clara a dit…

@ Maudapi: oh oui, je l'espère aussi!!!

Valérie a dit…

A mon avis, il pourrait au moins recevoir Le prix Goncourt des lycéens. Ce roman a tout pour leur plaire.

Lybertaire a dit…

J'ai adoré ! Je viens d'en publier la critique sur mon blog ! Ce sont vraiment de super personnages, réalistes et attachants, Albert et Edouard, mais Lemaitre a fait fort aussi avec toute la galerie d'hommes pourris !

Christine a dit…

Parce que ce roman arrivait pile poil avant le centième anniversaire du début de la guerre 14/18 (curieux qu'on fête un début de guerre, comme si c'était une fête une guerre !), je l'ai boudé. Et le matraquage médiatique a fait le reste... Un peu comme Le Collier rouge de Ruffin, qui est un auteur que j'aime bien mais que je trouvais un brin opportunard avec la publication de ce roman-là.
C'est donc lors d'une pérégrination routière - je fais beaucoup de kms pour aller au travail et je passe le temps en "lisant" au volant (des CD de romans lus par des comédiens ou l'auteur himself)- que j'ai découvert ce petit bijou. Je me rappelle avec émotion, la voix de Pierre Lemaître programmer la mort de cet Albert, enfoui à jamais dans ce trou boueux d'obus. Je le "revoi" m'interpeller en me disant "Il va mourir". Et moi, sur l'autoroute, me disant :"Toi, mon coco, tu es un fieffé menteur: si tu crois que je vais mordre à l'hameçon : tu ne vas pas faire mourir au bout de dix minutes ton personnage, certes pauvre troufion de cette sale guerre, mais dont je pressens l'étoffe d'un héros". C'était le seul moyen de me mettre dans sa poche et ce bougre de Lemaître, que je ne connaissais ni des lèvres ni des dents, m'a fait faire un voyage de plus de 30 heures de lecture... j'attendais tous les matins avec impatience d'aller au travail pour écouter la suite... Rigolo, hein , de quoi faire la nique à Didierlaurent avec sa lecture de 6h27 dans le RER...
Bref, je me suis laissée emporter : Lemaître écrit bien mais mieux il lit très bien ! J'ai trouvé l'histoire originale, je ne savais rien de ces trafics mémoriaux et maintenant, à chaque fois que je passe devant ces monuments - que je regarde plus attentivement - je crois deviner le coup de crayon-arnaque d'Edouard et la plume tendre et critique, profondément humaine de Le Maître !
Comme quoi, plus on refuse un livre, plus on l'aime.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...