vendredi 13 décembre 2013

Khaled Hosseini - Ainsi résonne l'écho infini des montagnes


Éditeur : Belfond - Traduit de l'américain par Valérie Bourgeois - Date de parution : Novembre 2013 - 486 pages et un avis très mitigé... 

Afghanistan, les années 1950. Dans un petit village, Abdullah âgé de dix ans veille avec amour sur sa sœur Pari âgée de trois ans. Ils vivent avec leur père Saboor, sa seconde épouse et leur demi-frère dans la pauvreté.

Le roman s’ouvre un conte que Saboor raconte à Abdullah et à Pari. Il met en scène un homme qui opère le choix de se séparer de son enfant afin que ce dernier connaisse une vie où  la faim et  la misère soient exclues.  Sans qu’ils n’en savent rien, ce conte va modifier à jamais les destinées des deux enfants. Si l’histoire débute dans les années 1950, elle se poursuit dans le temps de façon non linéaire. Tous les personnages ont un lien avec l’Afghanistan , pays qui sera meurtri par la guerre. Les personnages évoluent en Afghanistan mais aussi en France, en Grèce ou aux Etats-Unis. On les suit dans leurs décisions, dans leurs actes accomplis ou manqués, dans leurs remords. Tous portent un poids. Autant de vies où l’exil,  l’attachement au pays, les origines (ou ses recherches), les buts convoités les poussent à suivre une voie plutôt qu’une autre.

Si Khaled Hosseini parvient à montrer différentes facettes de la  nature humaine, les changements et leurs impacts en Afghanistan, j’ai trouvé ses personnages souvent proches des clichés et on frôle à plusieurs reprises (toujours à mon goût) le mélo (avec les personnages qui forcent la compassion du lecteur). Dire que j’ai aimé ou été enthousiasmée  par cette lecture serait mentir car je n'ai pas ou très peu ressenti d'émotions. Trop de détails inutiles, l'aspect prévisible de certaines situations nuisent à l'ensemble. De plus, si l’écriture est agréable, je m’attendais à un style plus travaillé....

Les billets plus enthousiastes d' A propos de livres,  Valérie.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...