lundi 1 décembre 2014

Eric Reinhardt - L'amour et les forêts

Éditeur : Gallimard - Date de parution : Août 2014 - 366 pages et une fin qui m'a assommée..

La vie de Bénédicte Ombredanne professeur de français, mariée et mère de deux enfants croise celle d'Eric Reinhardt au départ par le biais d'une lettre . Elle lui a écrit pour dire combien elle a aimé son livre et combien il l'a aidé, il va lui répondre. Et exceptionnellement, l'auteur et la lectrice se rencontrent, discutent et Bénédicte se confie à lui. Son mari est un manipulateur et un tyran. Elle est harcelée moralement, il surveille ses faits et gestes en permanence. Sous ce ciel chargé, elle connaît une aventure amoureuse et romanesque. Une journée de grâce dans sa vie. Le retour à la réalité en saura d'autant plus dur que son mari la soupçonne de l'avoir trompé.

Cette histoire pourrait être à elle seule matière à un livre. Sauf que le plus dur est à venir dans les pages suivantes où on découvre réellement la vie de Bénédicte Ombredanne. De cette épouse et de cette mère qui a trouvé refuge dans la lecture, se nourrissant de ses rêves qui lui permettent d'encaisser l'impensable. Des rêves bercés d'un romanesque empreint d'une autre époque.
Eric Reinhardt lève le voile sur d'autres facettes plus terribles. Et il s'agit d'un véritable crève-coeur, écoeurant, révoltant qui a eu sur moi l'effet d'un poignard. Je me suis répétée ce que ce n'était pas possible comme pour m'en convaincre tant j'étais abasourdie.
J'ai été secouée, bousculée mais ce mélange de fiction et de réalité m'a également mise mal à l'aise. Car à travers ce récit, j'ai ressenti une forme d'impuissance face à cette situation. Et dans le cas où elle s'est produite, j'ai eu l'impression d'une absence de regrets (et celui de n'avoir pas agi...).

Pas une seule seconde, je n'ai eu envie de juger Bénédicte et je réfute tous ces discours qui affirment qu'une femme harcelée peut partir ou pire qu'elle se complait dans son rôle de victime. Comment ne pas ressentir de l'empathie pour elle ?
Malgré les nombreuses qualités de ce livre (et quelques petits défauts), je reste quand même en retrait car la fin m'a littéralement assommée...

26 commentaires:

Aifelle a dit…

Malgré les bons avis que je lis à droite à gauche, je pense que c'est un livre qui n'est pas pour moi. Par contre, j'ai envie de découvrir l'auteur, avec un autre titre.

Clara a dit…

@ Aifelle : je n'y ai pas vu une once de lumière et au fil des pages j'ai senti que je me détachais car tant de malheurs ( surtout la fin) sont effroyables. Je ne remets pas en cause le harcèlement mais je me pose des question sur cette fin. Bénédicte m' a touchée, une lectrice qui par les livres accède à une échappatoire (comme nous).

Une Comète a dit…

Ce livre me fait carrément peur..,

Clara a dit…

@ Une Comète : je comprends...

Céline a dit…

Il me tente tout de même, mais il risque de me faire mal, c'est sûr... Ce n'est pas un sujet anodin !

Clara a dit…

@ Céline : je suis d'accord mais j'ai ressenti un réel malaise tant cette fin est insoutenable.

Irrégulière a dit…

Ce roman m'a bouleversée !

Eve-Yeshe a dit…

j'ai beaucoup aimé ce livre qui fait partie de mes coups de cœur de la rentrée. il est très bien écrit, bouleversant car on s'attache à Bénédicte et on souffre avec elle. la fin est atroce, mais les "mecs comme ça , ça existe hélas..

Mangolila a dit…

Aïe! Je viens de le commencer. Pour le moment ça me plaît bien mais vais-je réagir comme toi? Tout à coup, j'ai peur d'être déçue aussi surtout que je suis le plus souvent de ton avis! J'ai pourtant lu de bons avis jusqu'ici!

keisha a dit…

Pas pour moi... Au bout de 100 pages, les recherches sur internet (les sites!) m'ont fait lacher l'affaire...

dasola a dit…

Bonjour Clara, pas tentée du tout par les romans d'Eric Reinhardt en général et par celui-ci en particulier. Bonne après-midi.

antigone a dit…

Je suis d'accord avec ton avant dernier paragraphe, j'ai d'ailleurs entendu dernièrement trop de jugements hâtifs sur le sujet... ;)

Delphine Olympe a dit…

Ce livre m'a beaucoup touchée. Eric Reinhardt trouve les mots justes pour parler de cette terrible montée en puissance de l'étouffement et de la destruction d'un individu par un autre... Même si la fin, je l'admets, en rajoute un peu trop dans le pathos.

Philisine Cave a dit…

Quand j'ai lu "assommée", j'ai pensé au côté positif de la chose (bousculée, émue etc) :mais en te lisant bien, eh bien j'avais tout faux. Je n'ai pas vraiment envie de ce genre d'histoires en ce moment peu-être à tort.

Moka a dit…

Moi ce titre me tente. J'attends la sortie en poche.

Ariane aime les livres a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Clara a dit…

@ Irrégulière : je n'y ai pas vu de lumière comme toi...

@ Eve : oh oui ils existent , j'en ai rencontré...(hélas)

@ Mango Lila : pout tout le monde c'est un coup de coeur hormis Cuné ...

@ Keisha : ben voilà, il ne fallait pas regarder sur Internet !

@ Dasola : je lirai un autre roman de cet auteur !

@ Antigone : j'ai lu des billets, des commentaires qui m'ont choquée sur ce point et je ne suis pas d'accord !
@ Delphine ; j'ai eu l'impression d'une surenchère ...

@ Philisine : la fin est trop, trop terrible...

@ Moka : sinon à la biblio !

luocine a dit…

je suis d'accord avec ton billet , je vais mettre un lien vers ton blog quand mon texte paraîtra .

Valérie a dit…

Je ne sais pas quand je me déciderai finalement. Je ne sais toujours pas si je le lirai ou pas. Mais j'aime les romans qui divisent.

sylire a dit…

C'est en principe ma prochaine lecture. J'ai une petite appréhension après avoir lu ton billet.

keisha a dit…

Mais non il s'agit de l'héroine et ses recherches sur sites de rencontres... trop long . Et puis, cette réaction avant! J'ai feuilleté la fin, bon, ça va, j'ignore si j'aurais accroché. (un cancer, une jumelle, pff ça parait charger la barque)

Clara a dit…

@ Lucine : d'accord !

@ Valérie : pour le moment, il a plus d'avis élogieux que mitigés ou avec des bémols...

@ Sylire : j'ai hâte de savoir ce que tu vas en penser !

@ Keisha: il a chargé la barque de trop, c'est dit !

Alex Mot-à-Mots a dit…

Je me suis littéralement laissée emportée par la fin, et j'y ai cru jusqu'au bout !

Clara a dit…

@ Alex : la fin est trop dans le pathos et j'y ai vu une surenchère dans le malheur...

zazy a dit…

Pas pour l'instant

Géraldine a dit…

J'ai assisté à une conférence de l'auteur, et celui ci a été tellement soporifique qu'il ne m'a pas donné du tout envie de lire son roman !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...