samedi 6 décembre 2014

Ron Rash - Serena

Éditeur : Livre de poche - Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Béatrice Vierne - Date de parution : 2012 - 523 pages et un avis mitigé...

1930 en Caroline du Nord. George Pemberton est un riche exploitant forestier et il vient d'épouser Serena qui n'est pas de la région. Il s'agit d'une femme au caractère bien trempé et qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Tous les deux sont avides d'argent. Le couple entend poursuivre la déforestation pour s'enrichir même si certains s'opposent à ce projet. La main d'oeuvre ne manque pas car avec la crise beaucoup de personnes cherchent du travail. Une vraie aubaine pour George et Serena.

Quand la corruption ne suffit pas pour acheter les autorités, le couple utilise d'autres moyens pour arriver à ses fins. Et Serana se montre encore plus perfide, calculatrice et machiavélique que son époux. Rien ne semble l'arrêter. Seul bémol au bonheur : Serena n'a pas pas pu donner d'enfant à George. elle voit d'un mauvais oeil  celui que George a eu avant leur mariage avec une jeune serveuse prénommée Rachel.
Dès les premières pages, la personnalité de Serena fait froid dans le dos.

Des descriptions de la nature et des personnalités, des discussions où le point de vue des ouvriers exploités est exprimé, une ambiance forte : malgré toutes ces qualités, j'ai trouvé que la trame se devinait assez facilement... Et si j'ai poursuivi ma lecture, c'est seulement pour savoir si Rachel et son fils s'en sortiraient.
Ce roman sombre contrairement aux autres livres de Ron Rash m'a procurée beaucoup moins de plaisir.

Des billets et des avis très différents : Alex, Aifelle, Cathulu, Dasola, Krol, Leiloona, Mango, Papillon...

Lu de cet auteur : Le monde à l'endroit -  Un pied au paradis - Une terre d'ombre

18 commentaires:

Aifelle a dit…

Il est très sombre celui-là, mais j'ai beaucoup aimé le "chœur" des bûcherons et le personnage de Rachel. Par contre, je n'ai pas envie de voir le film.

Delphine Olympe a dit…

pas très tentée...

ariane a dit…

Déjà 2 Ron Rash dans ma PAL, je passe mon tour pour celui ci

keisha a dit…

C'est celui que j'ai le moins aimé (et pour le film, il parait que la fin est changée)

krol a dit…

J'ai aimé tous les livres de cet auteur... sans restriction !

Athalie a dit…

Moi aussi, j'ai moins aimé que les autres de ce même auteur, mais je n'ai pas encore lu le dernier. Séréna, elle est trop cousue de fil blanc, pas assez de demi teinte pour moi.

Theoma a dit…

Iras-tu voir le film ?

antigone a dit…

Un peu déçue donc... ça arrive !

zazy a dit…

Tu ne donnes pas envie de découvrir cet auteur, je passe mon chemin

Clara a dit…

@ Aifelle : Serana m'est parue peu crédible..

@ Delphine : il a été aimé à 99% ( le1% c'est bibi):)

@ Ariane : lis les autres !

@ Keisha : dans mes bras !!! Impossible d'accéder à ton ancien blog au fait...

@Krol tous moi aussi sauf celui-ci...

@ Athalie : je suis d'accord !

@ Theoma : non...

@Antigone : oui hélas...

@ Zazy : les autres livres de cet auteur sont TRES bons!

Laure a dit…

Une fois encore, je suis d'accord avec toi ; c'est aussi ce livre que j'ai le moins aimé des Ron Rash

dasola a dit…

Bonjour Clara, il est sûr que l'histoire est vraiment très très noire. Bon dimanche.

luocine a dit…

ton opinion mitigée suffit à me décourager dans une période où j'ai suffisamment de livres à lire que la blogosphère m'a chaudement recommandés

Valérie a dit…

J'ai abandonné ce roman.

Alex Mot-à-Mots a dit…

J'avais adoré le personnage de Séréna !

Hélène a dit…

J'avais aussi été déroutée par ce personnage froid. J'avais abandonné ma lecture !

Clara a dit…

@ Laure : décidément :)))

@ Dasola : ce n'est pas le côté sombre qui m'a dérangée...

@ Luocine : première fois que je suis "déçue"par cet auteur..

@ Valérie : j'étais à deux doigts...

@ Alex : je l'ai trouvée vraiment peu crédible...

@ Hélène : si j'ai poursuivi, c'est uniquement pour Rachel... encore que j eme doutais d'une fin "heureuse" la concernant.

Jostein a dit…

J'ai regardé le film hier soir et je m'aperçois que le talent de l'auteur rêside dans ses descriptions de lieux et d'atmosphère. Privé de cela, le film devient banal, presque creux.
Je n'avais pas lu ce titre mais apparemment ce n'est pas le meilleur.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...