lundi 8 décembre 2014

Iván Repila - Le puits

Éditeur : Denoël - Traduit de l’espagnol par Margot Nguyen Béraud - Date de parution : Septembre 2014 - 110 pages dont on ne sort pas indemne ! 

Deux frères nommés le Grand et le Petit tombent dans un puits au milieu d'une forêt. Un puits trop profond et les tentatives d'évasion se soldent en échec. Pourtant, il y le sac qui contient de la nourriture mais leur mère leur a formellement interdit d'y toucher. Le Grand y veille pourtant le Petit a faim. Les heures se transforment en jours. Ils sont devenus des prisonniers du lieu.

Dans cette prison aux murs de terre, ils se nourrissent de racines, de vers de terre, se désaltèrent d'eau boueuse. La Grand fait des exercices pour maintenir sa condition physique. Son frère tombe malade, s'affaiblit de plus en plus et sombre dans la folie. En proie à des hallucinations et une aphasie, il divague et a envie de tuer l'autre. Le Grand continue de veiller sur lui. Alors qu'il a aperçu un visage les observer, il ne n'en parle pas au Petit.
Et je n'en dirai pas plus !

Ce conte terriblement dérangeant est un huis clos cruel où la tension va en crescendo. On ressent l'étouffement, le perte de l'innocence du Petit. Et les questions viennent naturellement : qui survira? et de quelle manière?
Ce livre est extrêmement bien mené car à partir d'un moment donné aucun des deux ne parle plus du sac de provisions. Et Iván Repila réussit à focaliser notre attention sur d'autres points et à nous le faire oublier.
L'amour du Grand pour son son frère cadet est immense et il est prêt à tous les sacrifices pour lui. Les deux frères sont deux enfants qui deviennent adultes par cette épreuve. Mais est-ce vraiment une épreuve?

Un livre sur l'amour fraternel, la rage, la vengeance et dont les dernières pages sont une claque ! Vous l'aurez compris, une lecture dont on ne sort pas indemne...

Le Petit continue de  mourir quelques jours tandis que son frère essaie de le maintenir encore en vie. Comme si ce n'était qu'un jeu. 

Cette citation ne donne pas d'indication sur le dénouement...

Les billets de Cryssilda, EveJerôme, Laure, Sandrine

13 commentaires:

Aifelle a dit…

Le billet de Jérôme était déjà très interpellant ; je le lirai s'il croise ma route, mais j'attendrai le bon moment.

Jérôme a dit…

Tellement étrange et inclassable ce petit texte...

luocine a dit…

un peu peur de ce roman, j'ai peut-être tort?

keisha a dit…

Des lecteurs... tentateurs et enthousiastes!

antigone a dit…

Oh tiens, ça m'intéresse, noté ! J'ai l'impression qu'il y a un côté "fable" qui pourrait me plaire...

PaulineLd a dit…

Le résumé met véritablement l'eau à la bouche...

mimolettres.fr

Clara a dit…

@ Aifelle : il est à lire !

@ Jérôme : et très perturbant !

@ Luocine : plusieurs interprétations sont possibles...

@ Keisha : yapluka!

@ Antigone : à voir....

@ Pauline : merci de ta venue ! un livre repéré sur la blogo ( une fois de plus)

zazy a dit…

J'avais, entre autre,, le billet de Jérôme et cela fait flipper un tel livre. Pourtant, j'espère le trouver à la bibliothèque

Leiloona a dit…

Un livre qui divise en tout cas ! :)

Clara a dit…

@ Zazy ; j'ai trouvé que Jérôme était sévère avec ce livre...


@ Leiloona : plusieurs interprétations sont possibles car il y a plusieurs niveaux de lecture.

sylire a dit…

Il m'intrigue et me fait peur en même temps mais si je mets la main dessus je le lirai.

Clara a dit…

@ Sylire : oui, il faut le lire!

Noukette a dit…

Je suis de plus en plus tentée par ce roman !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...