mercredi 13 mai 2015

Meg Wolitzer - Les Intéressants

Éditeur : Rue fromentin - Traduit de l'anglais (Américain) par Jean Esch- Date de parution : Avril 2015 - 564 pages creusées et dévorées! 

Les années 1970, Julie âgée de seize ans passe une partie de son été dans une colonie de vacances à Spirit-in-the-wood. Elle rencontre cinq autres autres adolescents qui y viennent régulièrement et qui sont tous "quelqu'un". Jonah est le fils d’une célèbre chanteuse folk, Ash et son frère Goodman sont issus d'une famille aisée, Cathy poursuit son rêve de devenir danseuse, Ethan est un petit génie du dessin et passionné par les films d'animation. A côté d'eux, Julie est une fille banale issue de la classe moyenne dont le père est est décédé il y a quelque mois. Mais les autres l'acceptent et la voici rebaptisée Jules, les six adolescents se surnomment "les intéressants" persuadés que l'avenir fera d'eux des personnes singulières. Et si on se promet de rester amis toute la vie, à la fin du camp Jules pense que tout le monde l'oubliera. Mais Ash l'appelle très souvent et elle a des nouvelles régulièrement d'Ethan.

Pendant près de quarante ans, à travers le regard de Jules non seulement on suit la vie de chacun mais aussi l'évolution de la société américaine. Amie avec Ash, Jules est toujours prête à rendre service mais elle ne peut s'empêcher de ressentir une certaine jalousie car les autres sont à ses yeux des personnes favorisées soit par un don soit par leur famille. Jules suit des cours de théâtre et s'imagine comédienne. Mais elle abandonnera quand une prof lui balancera qu'elle n'a aucun talent. Jonah doué pour la musique abandonnera ce chemin pour des raisons qui font froid dans le dos. Et quand Cathy portera plainte pour viol contre Goodman, celui-ci disparaîtra à la veille de son procès. Ethan et Ash se marieront. Ethan deviendra célèbre et riche grâce à son travail. Jules s'orientera vers la psychothérapie mais l'argent ne coulera pas à flots dans son foyer.
Et pour connaître ce qu'il adviendra de chacun, il faut lire ce roman !

Sans temps mort, ce livre est rempli de réflexions très justes  sur l'amitié, l'amour, le couple, la famille, les idéaux auxquels on aimerait rester fidèle, les remises en question, les imprévus de la vie, la place de l'argent, sur ce que l'on nomme réussir sa vie et le bien-être.
Meg Wolitzer creuse les personnalités de chacun avec psychologie et l'on ressent de vraies émotions ! Un roman dévoré avec des personnages attachants (et une mention spéciale pour Jules qui m'a conquise)! 

C'était une époque de la vie, comprenait-elle, où on ne pouvait pas savoir qui on était, peu importe. On ne jugeait pas les gens à leur réussite - ils ne connaissaient presque personne qui avait réussi à vingt-deux ans, personne n'habitait dans un bel appartement, ne possédait des choses de valeur, ne portait des vêtements chers et ne cherchait à gagner de l'argent-, mais à leur charme. La période qui allait, grosso modo, de vingt à trente ans était souvent extraordinairement fertile. Un formidable travail pouvait être accompli durant cette tranche temporelle de dix ans. A peine sortis de l'universités, ils se préparaient, ils étaient ambitieux, pas de manière calculatrice, ils étaient simplement enthousiastes, pas encore fatigués.

26 commentaires:

keisha a dit…

Je sens que ça se laisse bien lire;.. J'espère que tu n'en dis pas trop dans ton billet? ^_^

Clara a dit…

@ Keisha : non juste de quoi vous mettre l'eau à la bouche !

In Cold Blog a dit…

Je l'avais repéré sur un blog anglophone et tu confirmes que ce roman est tout à fait pour moi. D'ailleurs, les précédents romans de l'auteur senblent tout aussi intéressants (je ne sais pas si tu as eu la curiosité d'aller fouiner ;-) )

Eva Sherlev a dit…

on m'en avait déjà parlé en bien, je note ce livre!
j'espère que tu as passé de bonnes vacances en Italie :) (je pars aussi à Rome la semaine prochaine)

Alex Mot-à-Mots a dit…

Lu pendant ton séjour en Italie ? J'espère que tu feras un billet avec pleins de photos....

Kathel a dit…

Tu as réussi à me faire noter un roman alors que je freinais devant son nombre de pages...

Jérôme a dit…

Tu rattaques sur les chapeaux de roue après ta pause italienne dis donc !

tant qu'il y aura des livres a dit…

D'après ce que tu en dis, j'imagine un roman parfait pour les vacances. D'ailleurs, j'espère que les tiennes furent bonnes.

Aifelle a dit…

600 pages, tu n'y vas pas de main morte .. mais si c'est bien, je suis preneuse.

luocine a dit…

des vacances avec de bons romans ce sont toujours de super vacances , et ton billet donne diablement envie

Brize a dit…

Je l'avais repéré mais le nombre de pages m'avait retenue, donc je suis ravie de lire ton avis.

Marie-Claude Rioux a dit…

Ah! J'ai hâte qu'il se pointe le nez par chez nous. J'avais beaucoup aimé "La position", son précédent roman.

Clara a dit…

@ In Cold Blog :je sais que Delphine ( libraire à Dialogues) n'avait pas aimé son précédent. Je conseille celui-ci!

@Eva : C'était merveilleux !!!!!Je suis tombée amoureuse de ce pays.

@ Alex : je l'avais commencé deux jours avant qu'on ne parte en Italie et le reste, je l'ai lu durant l'avion et le train. Oui, je ferai un petit avec billet avec photos

@ Kathel : il se lit tout seul !Et Jules est typiquement une amie qu'on aimerait avoir !

@ Jérôme : durant les vacances, je fais silence radio et une vraie coupure !Et au retour, je suis contente de reprendre le blog.

@ tant qu'il y aura de livres : toucher du doigt l'Histoire à Rome et à Naples, sentir, goûter, se régaler et le soleil en prime !

@ Aifelle : un bon roman se ne refuse pas !

@ Luocine : merci:))))

@ Brize :pas un seul instant, je me suis ennuyée !

@ Marie-Claude : il n'y a plus qu' à attendre alors:)!

Philisine Cave a dit…

c'est un livre que j'aimerais bien lire ! Il me tente vraiment. bises

Valérie a dit…

Je suis assez tentée par ce roman.

Clara a dit…

@ Philisine et Valérie : je le recommande chaudement car en plus tout est parfaitement crédible !

Un autre endroit a dit…

"Sans temps mort, ce livre est rempli de réflexions très justes sur l'amitié, l'amour, le couple, la famille, les idéaux auxquels on aimerait rester fidèle, les remises en question, les imprévus de la vie, la place de l'argent, sur ce que l'on nomme réussir sa vie et le bien-être."
Oui tout à fait !
Un coup de coeur à lire absolument !

Clara a dit…

@ Un autre endroit : un roman à lire, oui !

Laure a dit…

Une nouvelle fois, je suis conquise !

Clara a dit…

@ Laure : il est plus que bien !

Mimi a dit…

Je l'ai lu à sa sortie et dévoré en une semaine : il a tout ce que j'aime comme réflexions sur l'amour, la famille, l'amitié ... On ne voit pas les 850 pages passer et on est triste de refermer ce livre.

Clara a dit…

@ Mimi : je n'ai pas trouvé ton billet. Tu peux me donner le lien ?

Audrey a dit…

Merci pour cette chronique, construite intéressante, et qui me donne très envie de découvrir ce livre.

Clara a dit…

@ Audrey : il faut le lire!

Léa TouchBook a dit…

Je vois ce livre partout et avec souvent une chronique très positive, je pense qu'il fera partie de ma PAL été :)

christine marquet a dit…

Je viens de le chroniquer alors je suis venue voir ce que tu en disais !
Et même si j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ton avis, je ne le partage pas : moi j'y ai trouvé une succession de temps morts, et Meg Wolitzer n'a pour moi pas réussi à insuffler assez de vie à ses personnages. Je me suis souvent ennuyée durant cette lecture :(
Des bisous
Cajou

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...