vendredi 25 mars 2016

Alexandra David-Néel - Voyage d'une Parisienne à Lhassa

Editeur : Pocket - Date de première parution : 1927 - 368 pages et un avis en demi-teinte.

En 1923, Alexandra David-Néel âgée de 55 ans entreprend à partir de la Chine un voyage  pour se rendre au Tibet et plus précisément à Lhassa. Accompagnée de son fils adoptif Yongden, elle choisit de se déguiser en mendiante (visage et mains barbouillés de suie, des confectionnées en poil de yak, cheveux noircis à l’encre de Chine) pour ne pas attirer l’attention car ses deux tentatives précédentes ont échoué.
Ils voyagent de nuit sur des chemins peu empruntés, évitent les lieux trop fréquentés et les pèlerins curieux en questions. Ils vivent de l’hospitalité ce qui donne lieu à de très nombreuses anecdotes. La neige, le froid, la faim : rien se semble les arrêter. Car Alexandra David-Néel, femme de caractère  et déterminée, veut réussir à tout prix.

Au bout d’un périple de huit mois soit plus de 3 000 km parcourus, ils arriveront en 1924 à la cité interdite Lhassa où ils séjourneront deux mois. Si ce récit comporte quelques belles réflexions très liées à la spiritualité bouddhiste et permet de se faire une idée du Tibet au début au XXe siècle, je dois dire que je suis restée sur ma faim.
Car il y a une certaine monotonie et Alexandra David-Néel ne détaille pas la fascination qu’exerce le Tibet sur elle par l'ensemble de ses facettes (spirituelle, culturelle).
Malgré des conditions plus que difficiles, Alexandra David-Néel est une aventurière, une pionnière qui a atteint son objectif.

Il n'est pas nécessaire de rouler sur l'or pour voyager et vive heureux sur la bien heureuse terre d'Asie. 

Malgré le froid qui me faisait frissonner, je demeurai longtemps dehors, errant à travers cette sauvage station estivale merveilleusement éclairée par une énorme et brillante pleine lune. Combien je me sentais heureuse d'être là, en route vers le mystère de ces cimes inexplorées, seule, enveloppée de silence, "savourant les délices de la solitude et du calme", comme dit un passage des Ecritures bouddhiques.

14 commentaires:

papillon a dit…

Mon avis rejoint le tien. J'avais trouvé ce livre bien monotone et un peu laborieux, alors que son aventure est assez extraordinaire.

Aifelle a dit…

Je l'ai lu il y a longtemps et j'avais eu une meilleure impression que toi. Peut-être parce que j'ai visité au même moment sa maison à Dignes, avec son ancienne secrétaire et que je cernais bien le personnage avant de lire.

keisha a dit…

Jamais lu, je crains aussi le côté ennuyeux de la narration, alors que pourtant ce qui est raconté ne l'est pas!

In Cold Blog a dit…

Il traîne depuis des années dans ma PAL (avec quelques autres de la Dame) mais ce ne sont pas vos avis à toi et Papillon qui vont m'encourager à les en sortir !!! Tant pis.

Clara Et les mots a dit…

@ Papillon : on m'en avait parlé récemment en plus grand bien du coup ma frustration est peut-être majorée .

@ Aifelle : c'est vraiment le récit que j'ai trouvé assez monotone. J'en attendais plus.

@ Keisha : et oui c'est tout le paradoxe !

@ In Cold Blog : oh In Cold blog , ça me fait hyper plaisir de te lire ! Tu peux laisser ce récit dans la PAL après peut-être que ses autres livres sont plus intéressants.

Irrégulière a dit…

J'ai tellement lu de récits de voyage pour ma thèse que je n'en veux plus...

cathulu a dit…

Je regrettais de ne pas encore avoir lu ce classique du livre de voyage mais je vois que je n'ai pas raté grand chose ! :)

Kathel a dit…

Essayé de le lire il y a un bon bout de temps, il me semble être restée au bord de la route... mais je ne suis pas très bonne cliente pour les récits de voyage ! ;-)

Dominique a dit…

Son récit a été d'avant garde pendant longtemps, il a perdu un peu de sa superbe aujourd'hui

zazy a dit…

Les temps ont changé et ce livre a dû prendre quelques rides

Clara Et les mots a dit…

@ Irrégulière : c'est pour le Tibet qu'il m'intéressait.

@ Cath ::)))

@ Kathel : j'ai l'abandon facile mais pas cette fois.

@ Dominique @ Zazy : oui, je suis d'accord.

antigone a dit…

Monsieur Antigone aime beaucoup lire ce type de récit, j'ai l'impression que c'est moins pour moi... ;)

Alex Mot-à-Mots a dit…

Un livre qui m'était tombé des mains !

Clara Et les mots a dit…

@ Antigone : j'aime bien de temps en temps.

@ Alex : on m'en a dit du bien donc j'en attendais peut-être trop.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...