samedi 26 mars 2016

Doug Marlette - Magic Time

Éditeur : Le Cherche- Midi - Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Karine Lalechère - Date de parution : Janvier 2016 - 670 pages à lire !

1965 : alors que se déroule la marche de Selma à Montgomery en Alabama, des jeune gens dont Sarah la fiancée de Carter Ramson militant pour les droits civiques sont tués par le Ku Klux Klan à Troy  dans le Mississippi. Le procès présidé par le père de Carter alors juge condamne deux personnes à la prison à vie.
1990 : un attentat secoue New-York et Carter devenu journaliste tombe en dépression. Il a failli perdre celle qu’il aime et l’événement a fait ressurgir d’anciennes blessures. Sa sœur l’oblige à revenir à Troy. Il y retrouve ses anciens amis alors qu’un procès va se rouvrir concernant les faits survenus vingt-cinq ans plus tôt. En effet, une personne par ses révélations pourrait conduire un autre homme sous les barreaux et sèmerait  le doute sur l'intégrité du père de Carter.

Alternant deux époques, ce roman nous plonge dans une période sombre  du Sud des Etats-Unis. Les personnes de couleur réclament le droit de vote. A Troy, les discriminions existent bel et bien : flagrantes ou plus sournoises. Certains ne cachent pas leur haine envers les personnes de couleur ou ceux qui les soutiennent tandis que d’autres jouent un double-jeu et la suspicion règne.
Bien avant la marche de Selma, on (re)découvre la fracture qui a scindé les mouvements activistes entre une action pacifiste et une autre prête à en venir aux mains.
Très bien construit, les personnages principaux sont creusés et on suit leur évolution entre les deux périodes. De plus, certaines situations apparaissent sous un jour nouveau.

Prenant, hyper intéressant, il ne faut pas se laisser décourager par le nombre important de personnages secondaires. Si j'ai un bémol  pour la fin vraiment trop happy-end, il n'empêche qu'il faut lire ce roman.

Les billets de Dominique Jérôme, KathelKeisha

12 commentaires:

Dominique a dit…

une fin américaine oui mais cela ne m'a pas gêné parce que le roman fait un portrait très réussi d'une certaine Amérique
Merci à toi pour le lien

Bianca a dit…

Je ne connaissais pas mais je suis très tentée, merci pour la découverte !

krol a dit…

Le billet de Jérôme puis le tien... Il va falloir que je le lise...

maggie a dit…

Déjà repéré ! J'ai hâte de le lire

Aifelle a dit…

Il fait partie des lectures prévues ... un jour.

Delphine Olympe a dit…

Après les billets que tu cites, le tien vient en rajouter une couche pour m'inciter à lire ce roman...

Kathel a dit…

j'ai vraiment beaucoup apprécié la reconstitution d'une époque, ce thème de la lutte pour les droits civiques m'intéresse et il est très bien évoqué dans ce roman.

keisha a dit…

Les nombreux personnages secondaires, oui, bah il suffisait de ne pas trop y prêter attention, en tout cas je veux dire qu'apprendre leurs noms n'était pas essentiel.J'ai donc foncé!

Clara Et les mots a dit…

@ Dominique : je l'ai quand même trouvé trop happy end

@ Bianca : de rien:)

@ Krol @ Maggie @ Delphine :il est à lire !

@ Kathel : c'est un thème qui m'intéresse beaucoup !

@ Keisha : nous sommes d'accord:)

Jérôme a dit…

La fin est vraiment too much, mais le reste est passionnant.

Clara Et les mots a dit…

@ Jérôme : la fin verse trop dans la guimauve mais l'ensemble est hyper prenant !

Céline a dit…

Je l'ai bien noté ! J'attends d'avoir l'esprit un peu plus disponible pour m'y mettre.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...