lundi 26 novembre 2012

Pierre Lemaitre - Sacrifices


Éditeur : Albin Michel - Date Parution : Octobre 2012 - 362 pages terriblement efficaces !
 
En plein Paris, le braquague d'une bijouterie ne se passe pas comme prévue. Une femme Anne Forestier aperçoit le visage des malfaiteurs. Molestée rudement, elle aurait pu mourir. Alors qu'elle est hospitalisée, le commissaire Verhoeven de la Criminelle se charge de l'enquête.On s'étonne en hauts lieux mais le commissaire Verhoeven ne va pas lâcher prise car Anne Forestier est la femme qu'il  aime...

Un nouveau livre de Pierre Lemaitre est pour moi un événement à ne pas rater. Sous aucun prétexte. Surtout quand je retrouve le commissaire Verhoeven. Sacrifices s'ouvre sur une scène d'une  terrible violence, Anne Forestier est une poupée de chiffon que les braqueurs s'amusent à déchirer, perdant du  sang comme du coton. En loques mais toujours en vie et transportée à l'hôpital. Camille Verhoeven est prévenu car son numéro de téléphone figure comme celui étant le plus appelé à partir du téléphone d'Anne. Alors même s'il est de la Criminelle et quitte à balancer quelques mensonges, à ne dire aucun mot sur sa liaison avec Anne, il est décidé à retrouver les coupables. Verhoeven  déploie les grand moyens, accumule mensonge sur mensonge auprès de sa hiérarchie. Il y a quatre ans sa femme Irène était tuée, il lui a fallu du temps pour retrouver un semblant de vie. Anne qu'il connaît depuis quelques mois s'est trouvée au mauvais moment au mauvais endroit. Alors non, ne pas s'impliquer est impossible.

Pas le temps de souffler dans ce dernier volet de la trilogie avec le commissaire Verhoeven. On retrouve ce qui a fait le succès de Travail soigné, Robe de marié et AlexUne écriture sèche, directe, sans fioriture. 
Histoire racontée en temps réel par Verhoeven et par le braqueur, le suspense gagne en intensité.
On est balloté, secoué et quand le commissaire se rend compte qu'il a fait fausse route, les dernières soixante dernières pages deviennent brûlantes.  
Un thriller vif, percutant, électrique. Pour ceux qui ont lu Travail soigné  et Alex comme moi, le final est une claque.

Un petit bémol : j'ai trouvé un peu trop rapide le dénouement par rapport au reste du livre et je regrette sincèrement de ne plus retrouver dans le futur le commissaire  Verhoeven.
Camille tu vas me manquer !

De cet auteur, mon préféré demeure toujours Robe de marié.







Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...