dimanche 10 mars 2013

Catherine Cusset - Indigo


Editeur : Gallimard - Date de parution : Janvier 2013 - 308 pages qui ne m'ont pas convaincue... 

l'Alliance Française en Inde organise sous la houlette de Géraldine un festival culturel. Deux écrivains connus et une cinéaste vivant aux Etats-Unis sont invités pendant une semaine pour des débats et des échanges. Raphaël Eleuthere solitaire, taciturne vient de publier une biographie où il révèle ses années d'enfant battu. Charlotte a laissé enfants et mari justement sous l'insistance de ce dernier pour ce festival. Depuis le suicide de sa meilleure, elle se culpabilise de n'avoir pas vu les signe avants coureurs. Enfin Roland Weinberg ce septuagénaire dans la fleur de l'âge est accompagné par son jeune et belle compagne italienne. Ecrivain reconnu, cet ancien séducteur aspire à vivre pleinement et égoïstement. Le festival est organisé par Géraldine une française vivant en Inde depuis de nombreuses mariée à un indien et maman d'un jeune bébé.

Dès leur arrivée sur place, nos invités sont confrontés à des couacs d'une organisation défaillante. Si pendant une semaine, ils vont se côtoyer, ils vont  surtout se retrouver en proie à des éléments de leur  passé. Tous ont répondu présents à évènement car  des motifs personnels ont motivé leur décision. Même Géraldine va être confrontée à  un pan de son enfance  sans s'y attendre.
Après un début prometteur, je me suis lassée de ces personnages assez caricaturaux. La quatrième de couverture promettait l'Inde en tant qu'élément à part entière. Le pays ne sert que de décor à l'introspection personnelle des personnages. Le derniers tiers du roman révèle quelques surprises mais hélas également à des péripéties dont les ficelles sont assez grosses. Des personnage animés par la culpabilité, la colère, l'envie, l'amour, la jalousie ... en somme rien de très nouveau sous le ciel d'inde.  

L'écriture de Catherine Cusset est toujours agréable mais les personnages restent superficiels et ce livre ne m'a pas convaincue. Pourquoi diable ne pas avoir creusé en profondeur et mis à vif les tourments et les aspirations de chacun ? Dommage...

De cette auteure, j'avais lu et aimé Un brillant avenir.
Indigo fait partie de la sélection du mois de mars du Prix Relay des Voyageurs.
L'avis de Saxaoul 

 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...