samedi 23 mai 2015

Joyce Maynard - Prête à tout

Editeur : Philippe Rey - Traduit de l'anglais (Etats-unis) par Jean Esch - Date de parution : mai 2015 (date de première parution : 1995) - 332 pages et une réussite !

Suzanne s'est mariée à Larry un jeune homme travailleur, franc et fou amoureux d'elle. Un couple heureux aux yeux de tous, :  Larry ne manque jamais une occasion de couvrir déloges son épouse, une charmante maison avec un intérieur digne d'un magasin de décoration car Suzanne ne laisse jamais rien au détail. Depuis qu'elle est toute petite, elle fait l'admiration de ses parents par son charme. Déterminée dans tout ce qu'elle entreprend, Suzanne s'est mise en tête très jeune de devenir présentatrice de télé et de devenir célèbre. Et elle s'accroche toujours à ce but. Embauchée par une petite chaîne locale comme secrétaire, elle veut passer à l'écran. Elle propose à son patron de réaliser sur son temps libre un reportage sur les jeunes où ils aborderont différents thèmes. Et il accepte. C'est ainsi que Jimmy, Hans et Lydia, trois jeunes aux situations familiales difficiles deviennent ses interlocuteurs. Un soir, elle retrouve le corps de Larry sans vie. Tout porte à croire à un cambriolage qui a mal tourné. Mais Suzanne apparaît rapidement comme une suspecte aux yeux de la police.

Ce roman choral alterne les témoignages, les points de vue et les pensées des protagonistes mais également des personnages secondaires (les parents de Suzanne, sa sœur, son patron, les amis de Larry, les trois adolescents ou leurs familles). Et quelquefois Suzanne apparaît bien loin de son image d'épouse bien sage de côté. Mais là où elle excelle c'est dans la manipulation. Calculatrice, dotée d'un sang-froid incroyable, avide de gloire et dévouée au culte de l'apparence, on se demande qui se cache vraiment à travers ces différentes facettes de Suzanne qui nous sont dévoilées.
Joyce Maynard se glisse avec psychologie dans la peau de chacun des personnages qui représente à eux tous la société américaine. Mais il s'agit également d'un roman implacable sur la place de la télévision et des images, des idées qu'elle renvoie ou qu'elle véhicule.
Très bien mené et prenant, ce roman est une réussite totale ! 

Elle a suivi mes cours de claquettes pendant trois ou quatre ans, mais quand elles atteignent les treize ans, ça ne les intéresse plus. Suzanne est passée dans ma classe de mannequins au lycée. Elle n'aurait jamais pu aller très loin dans cette branche, à cause de sa petite taille. Mais comme elle me le disait, peu importe ce que vous faites dans la vie, l'important c'est d'offrir une belle image de soi. 

Selon moi, tout ce que font les gens à travers le monde, c'est pour avoir un public, pour que quelqu'un les voit. 

Lu de cette auteure : Baby love - Et devant moi, le monde - L'homme de la montagne - Les filles de l'ouragan - Long week-end - Une adolescence américaine
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...