dimanche 10 janvier 2010

Lydie Violet, Marie Desplechin "La vie sauve"



Ce livre est avant tout une belle leçon d’optimisme et de courage. Une femme qui dit « ok, j’ai un cancer mais j’ai le droit et l’envie de vivre ». Sans aucun tabou et sans jamais tomber dans la sensiblerie (on remballe les violons, les mouchoirs, et sa pitié), Lydie Violet nous fait part de ses coups de gueule, de ses besoins de femme et de sa vie de mère.

Marie Desplechin se glisse aussi dans ce je toujours dynamique, ironique quand il s’agit de dénoncer les lenteurs et les failles de la bureaucratie (le fameux papier qui manque toujours), le peu d’humanisme de certains médecins (vous allez mourir, merci, au revoir), les aspects financiers (quand on ne peut plus travailler, on vit de quoi ?).

Un combat contre la mort mené sur un ton direct et franc où les faux-semblants, le paraître et les bonnes conventions relationnelles n’ont plus leur place.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...