jeudi 11 novembre 2010

Brian Keith Jackson - Vu d'ici

Éditeur : Dapper - Date de parution : 07/02/2001 - 203 pages

Confins du Mississippi. Anne mère de 5 garçons découvre qu’elle est de nouveau enceinte. Son mari J.T. ne veut pas de cet enfant. Pour lui, tout est vu : l’enfant sera donné à sa sœur et à son beau-frère qui ne peuvent pas en  avoir. Anna est certaine que le bébé sera une fille et elle lui a donné un prénom Lisa.  La vie n’est pas facile et  J.T. n’est pas un mari exemplaire. Pour tenir bon,  Anna parle à son bébé et se remémore les souvenirs avec sa meilleure ami Ida Mae.  
Dans ce livre, il s’agit de l’enfant, la petite Lisa, blottie dans le ventre de sa mère qui est la narratrice. Ici, point d'échos du  docteur ou des échographies. Très vite, on comprend que la famille est noire de peau et qu’elle ne roule pas sur l’or. Dans ce sud profond, les différences entre blancs et  noirs ont laissé des stigmates. Les gens de couleur se sentent obligés envers les Blancs de baisser la tête. Et ce sont autant de petites réflexion qui m’ont laissé bouche bée…
J.T. perd son travail et sombre dans l’alcool. Anna est forte, proche de ses enfants. Au fil des mois qui passent, la peur de devoir  donner Lisa est grandissante.  Elle flanche, se résigne puis reprend  courage.  Au début, j’ai été surprise par l’écriture des  conversations. Dans ce livre, la langue est celle de ces gens : des syllabes mangées, un phrasé auquel il faut s’habituer.   Je me suis retrouvée immergée dans ce Mississippi et en fermant les yeux, on imagine Anna et sa famille.
La déconnection est garantie.  Une lecture qui offre un beau portait sensible d’une  femme courageuse au grand cœur…
A découvrir !
Junior n’a jamais eu l’occasion d’aller à l’école que quelques familles de couleur avaient créée pour les enfants de couleur. Quelque part en route, grâce à la « bonté » de certains Blancs, ces familles avaient appris à lire, écrire et compter.
Anna ? Ma fille, regarde-toi ! Ne me dis pas tu t’es encore fait engrosser. Ma parole ! Vous autres gens de couleur vous êtes pire que des lapins,  dit. M.Pete en ma présence.

9 commentaires:

keisha a dit…

Ouh là oui, à découvrir!!! Merci clara... ^_^

Gwenaelle a dit…

J'avoue que ton billet est tentant... Je mets ça dans ma liste.

Joelle a dit…

Tout à fait le genre d'histoire qui va me plaire ... noté pour mon prochain passage à la biblio dans 2 ou 3 semaines :)

Sandrine(SD49) a dit…

Allez encore un !!!!! J'aime bien noter plein d'idées même si je sais quejepourrais pas tout lire ;-((

lancellau a dit…

Mmmm, il me fait envie celui-là!! je le note!!

Alex Mot-à-Mots a dit…

J'aime beaucoup la couverture, en tout cas.

Clara a dit…

@ Keisha : je te le mets de côté...

@ Gwen : oui, c'est un livre à découvrir !

@ Joelle : super!

@ Sandrine (SD49) : il s'agit d'un beau portait de femme !

@ Lancellau : génial !

@ Alex: oui, elle sst magnifique !

Mélopée a dit…

Ah Dapper ! J'avais lu de la même maison d'éditions "Les mots de l'âme" de Shay Youngblood qui avait été une très belle découverte. Quant à "Vu d'ici" je l'avais déjà repéré mais ça me conforte ;)

Sabbio a dit…

Très beau billet, je note! :)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...