mercredi 13 janvier 2010

Les nouvelles relations sociales

C’est dans l’air du temps … de connaître des centaines de personnes dans le monde via Facebook. Ca s’appelle les nouvelles relations sociales.
Beaucoup de gens y trouvent des avantages mais sans les inconvénients.

Prenons l’exemple de Mme S..

Avant, Mme S. recevait une fois par semaine ses amies pour prendre un thé. Elle devait supporter les jérémiades continues de Mme P. et écouter les laïus interminables de Mme C..
Elle devait faire le ménage, soigner son intérieur et acheter deux boîtes de gâteaux car Mme F. s’empiffrait à chaque fois (à croire qu’elle sautait exprès le déjeuner pour pouvoir engloutir viennoiseries et choux à la crème). Et ça papotait, et ça jacassait. L’heure tournait et Mme S. était coincée avec ses amies. Impossible de les congédier sans risquer un accident diplomatique ! Une fois ces dames parties, Mme S. se retrouvait à nettoyer, à passer l’aspirateur pour enlever toutes les miettes que Mme. F avait parsemées sur le tapis.

Maintenant, grâce à Facebook, elle envoie des invitations « prendre le thé », « faire des bisous » (sans risquer d’attraper les microbes des autres). Même si son salon n’est pas rangé, ce n’est pas grave : personne ne le voit ! Elle fait des économies car elle va moins souvent à la pâtisserie mais surtout elle a des dizaines d’amies. Oui ! Car les amies de ses amies sont devenue ses amies, et depuis peu, elle a même des amies dans le monde entier. Rien que ça, figurez-vous !

Elle envoie des smiley aux Etats-Unis, en Australie et même en Afrique. Que des gens forts sympathiques, des gens biens ! Son réseau social se développe et elle a maintenant des centaines d’amies !

Les voisins de Mme S ont déménagé et aujourd’hui leurs remplaçants doivent arriver. Avant, Mme S. aurait été se présenter, proposer de rendre service (on ne sait jamais). Mais maintenant, il n’y pas plus d’intérêt vu que tout le monde est sur le Net.

On sonne à la porte, Mme S. regarde la pendule. Elle n’attend personne et se dit que ça doit encore être un des ses représentants qui veulent vous vendre des gadgets dont vous n’avez aucun utilité ou des surgelées pour 6 mois pour une famille de dix (sous prétexte, qu’il vaut mieux avoir de quoi manger, on ne sait jamais !). Mme S ouvre la porte et devant elle se tient une femme de type Africain avec deux petits enfants.
-Bonjour, je suis votre nouvelle voisine Mme K. !

Mme S. est bouché bée, elle ne sait pas quoi dire. Ce n’est pas qu’elle soit raciste mais elle préfère les étrangers quand ils sont chez eux. Elle les dévisage d’un air méfiant alors que la femme lui sourit de ses dents toutes blanches.
Mme K. tend la main. Ah serrer la main à des inconnus, certainement pas. Mme S. se cramponne à sa porte d’entrée et d’un ton affable, dit :
-Oh, vous m’excuserez mais je suis occupée. En fait, je suis tout le temps très occupée, … je dois y aller, on m’attend.

Ni une, ni deux, elle ferme sa porte et tourne la clef à double tour (on ne sait jamais). Elle soupire heureuse de s’être débarrassée de sa nouvelle voisine.
Elle retourne à son ordinateur, vérifie qui est connecté sur Facebook .

« Chacun chez soi, et tout le monde est tranquille » c’est avec cette pensée bienveillante envers son prochain que Mme S. envoie des smiley affectueux au Sénégal…
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...