dimanche 21 octobre 2012

Audur Ava Olafsdottir - L'embellie


Éditeur : Zulma - Date de parution : Août 2012 - 395 pages et un gros coup de coeur ! 

Le mari de la  narratrice la quitte pour une autre femme. Elle pourrait crier, pleurer, tenter de le faire revenir. Non, cette  femme de trente-trois décide de partir en voyage le long de la côte Est de l’Islande en plein mois de novembre. Sa meilleure amie hospitalisée lui demande de garder son fils Tumi. Agé de quatre ans, le petit garçon est affecté d’handicaps auditifs et  visuels. La narratrice voudrait refuser car elle ne se sait pas comment s’occuper d’un enfant  mais finalement elle accepte. Tous les deux, ils vont prendre la route pour parcourir le tour de l'île. 

La narratrice est traductrice à son compte ce qui lui laisse la liberté de mouvement. Son mariage se conjugue désormais  au passé et même si  elle ne le montre pas, elle en est affectée. Comme elle est sans attache, un voyage lui fera le plus grand bien, décision qu'elle prend sur un coup de tête. Mais sa meilleure amie  hospitalisée pour sa grossesse  n’a personne à part elle pour s’occuper de Tumi. Petit garçon  sur lequel  les gens attardent leur regard. Un enfant calme, différent des autres et réfugié dans sa bulle. Elle accepte et tous deux se lancent dans ce voyage qui les conduit à longer l'île. Une seule route mais des rencontres inattendues, une météo capricieuse et  un hasard bienveillant les conduisent  à s’installer dans un chalet d’été. Au même lieu où elle passait ses étés enfant puis adolescente.  La narratrice possède cette faculté d’accueillir  la vie comme elle se présente. Avec ses hauts et ses bas. Sensible, un brin fantasque, étonnante, elle possède  un humour détonnant derrière lequel elle se réfugie. Carapace pour dissimuler les fêlures et les blessures. Son compagnon de voyage lui ouvre son monde et tous deux s’enrichissent, s’apportent mutuellement sans qu’il y ait forcément besoin de mots.  

Ce livre possède une grâce aérienne où la poésie s’invite naturellement.  Un roman qui est un véritable enchantement et un gros coup de cœur ! Magique, touchant, délicat, drôle et où la nature est omniprésente, il s'en dégage une vraie générosité!

Contrairement à Rosa Candida, dès les premières pages  il s'est produit  une étincelle et  j’ai su que j’allais aimer ce livre. Peut-être aussi parce ma  vision de la vie ressemble à celle de la narratrice...

C'est à ce moment précis que m'effleure pour la première fois  l'idée que je suis une femme au milieu d'un motif finement tissé d'émotions et de temps, que bien des choses qui se produisent simultanément ont de l'importance pour ma vie, que les évènements n'interviennent  pas les uns après les autres, mais sur plusieurs plans simultanés de pensées, de rêves et de sentiments, qu'il y a un instant au cœur de l'instant. 

De nombreux billets ( et avis différents) : Cathulu, Céleste, Gwen, Hélène, IsaLiliba,...



 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...