samedi 17 mai 2014

Jo Baker - Une saison à Longbourn

Éditeur : Stock - Traduit de l’anglais par Sophie Hanna - Date de parution : Avril 2014 - 397 pages et un bon moment de lecture !

Angleterre, fin du 19ème siècle. Mr et Mrs Bennet ainsi que leurs quatre filles Jane, Elizabeth, Mary, Kitty et Lydia vivent à Longbourn dans la campagne anglaise. Les aînées sont en âge de se marier et Mrs Bennet aimerait leur trouver un bon mari. Mr Bennet se réfugie souvent dans sa bibliothèque pour échapper aux demandes ou aux bavardages de de son épouse tandis que les domestiques s'affairent du matin au soir.

Nous sommes bien chez la famille Bennet les personnages d'Orgueil et préjugés de Jane Austen. Mais ici ils ne sont pas au centre du roman car Jo Baker a choisi de s'intéresser à ceux et à celles du derrière de la scène : les domestiques. Tout en respectant la trame du roman de Jane Austen, l'auteure fait vivre le personnel.
L'arrivée d'un valet James va bouleverser l'ordre qui régnait à Longbourn. Peu bavard, personne ne sait rien de lui. Si Sarah simple bonne qui avait été recueillie enfant et élevée par Mr et Mrs Hill se contentait jusqu'à présent de sa vie, désormais elle perçoit les notions de bonheur et de liberté qui lui sont interdites. Car sa condition l'empêche de mener à bien ses rêves.
Amoureuse de James, Sarah se révolte alors que Mrs Hill essaie de lui faire entendre raison : ne pas se plaindre et accepter son sort.

Dans ce livre, Jo Baker Jo décrit la société anglaise de l'époque, les guerres napoléoniennes et surtout elle s'attache à au personnel de maison. Leur quotidien mais aussi leur condition qui en fait des personnes non considérées.
Un roman qui montre l'envers du décor en s'attachant à la classe des domestiques et ses entraves dont il est possible de s'affranchir.
Un bon moment de lecture ! 

Les billets de Jostein, Nadael, Valérie
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...